Le loup et l’agneau

loup

loups

Tout le monde connaît la morale de cette fable : « La raison du plus fort est toujours la meilleure »!

Connaissez-vous des exemples où ça n’est pas le cas?

Mais oui ça existe. par exemple, on se demande toujours pourquoi les mâles singes non dominants arrivent à se reproduire. Simple : ils provoquent le combat entre deux mâles dominants et pendant ce temps, ils se payent la guenon pour laquelle les deux autres se battent. Certains vont même jusqu’à dire que c’est la guenon qui provoque le combat car elle en a marre de se payer les mâles dominants…

Bref amusez-vous au petit jeu suivant : vous téléchargez la fable « le loup et l’agneau » sur le site officiel…vous l’imprimez en deux exemplaires et vous trouver un partenaire avec lequel la jouer en échangeant les rôles du loup et de l’agneau : c’est tellement passionnant de voir comment chacun se voit en loup ou en agneau.

Les fables de La Fontaine sont une merveilleuse leçon de théâtre

 

Quinquina

Quinquina © Secrets de plantes

Quinquina © Secrets de plantes

Le quinquina ou arbre du Pérou ou poudre des Jésuites,Cinchona succirubra Pavon, de la famille des Rubiaceae (comme le café et la garance), est un arbre de 25 mètres de haut dont la région d’origine s’étend du nord de la Bolivie à la mer des Antilles, son aire de répartition est une bande de
3 000 km de long sur 80 km de large.
Pour se développer il lui faut une température comprise entre 12 et 20°C, une humidité constante et des sols profonds perméables et riches en humus.

Cinchona succirubra Pav. ou Quinquina rouge
Cinchona ledgeriana Moens. ou Quinquina ledgeriana
La culture des Quinquinas a été introduite dans différentes régions tropicales d’Afrique et d’Asie, en Inde et en Indonésie (Java).
Leurs feuilles sont opposées, stipulées, pétiolées, non découpées, plus ou moins ovales (Quinquina rouge), ou allongées (Quinquina ledgeriana).
Leurs fleurs blanc-rosé sont disposées en grappes.
Leurs fruits sont des capsules arrondies à la base et qui contiennent de nombreuses petites graines aplaties et ailées.
Ses feuilles sont elliptiques plus ou moins ovales, à la naissance des nervures secondaires, il existe souvent de petites dépressions. La fleur a des pétales rosés tubulaires, velus sur les bords. Les graines, contenues dans un fruit capsulaire ovale, sont petites, nombreuses, aplaties et possèdent une aile denticulée.
On classe les quinquinas en trois groupes : gris, jaune et rouge. Chez le quinquina rouge, la drogue se présente en gros tuyaux d’écorce roulés ou en fragments épais et plats. Les petites branches donnent les quinquinas roulés et les grosses branches et le tronc donnent les quinquinas plats. L’écorce découpée est séchée jour après jour au soleil.

La stratégie d’Overlord

Overlord

Overlord

Téhéran, novembre 1943, Staline est satisfait, Churchill et Roosevelt lui confirment l’ouverture d’un second front en Europe occidentale pour le printemps 1944.

La directive adressée au général Eisenhower par l’état-major interallié en décembre 1942 est fort simple et définit, au-delà de l’attaque amphibie Overlord, un plan stratégique à long terme: « Vous pénétrerez sur le continent européen, puis, en coordination avec les autres nations alliées, vous entreprendrez des opération devant vous mener au coeur de l’Allemagne et vous permettre de détruire ses forces armées. »

Les Alliés doivent prendre pied sur les côtes normandes et tenir la tête de pont. Des vagues successives de renforts doivent leur permettre de percer les lignes allemandes en direction de la Loire et de s’emparer de la Bretagne et de ses ports. Ainsi, les troupes américaines pourront débarquer massivement. La Seine devrait être franchie 90 jours après le jour J, un assaut principal en direction du cours inférieur de Rhin devait être épaulé par le débarquement de Provence ANVIL. Au jour J+330, les Alliés devaient être aux portes de la Rhur.

Chez les Allemands, tout le monde s’attend à une attaque alliée à l’ouest. Hitler le souhaite même. « La destruction de la tentative de débarquement sera un facteur décisif…l’ennemi ne pourra renouveler sa tentative, l’échec causera un choc moral indélébile…Aussitôt la décision emportée à l’Ouest, nous transporterons en Russie les divisions actuellement stationnées en Europe. » Mais les divergences sur la manière de repousser les Alliés divisent le haut commandement Allemand.