Cours de théâtre

helene1WAu moment où je reprends pied sur les planches, mes dix ans de cours de théâtre avec un grand fidèle de René Simon me sont bien utiles.

Je ne les ai d’ailleurs jamais oubliés, pour parler dans des institutions internationales, pour animer des événements, pour diriger des réunions, ou pour réaliser les scénarios de l’espace expression-comportement de La Villette:

Chauffer sa voix, savoir se déplacer, écouter l’autre, avoir une bonne diction, et maîtriser sa respiration, sont les techniques essentielles et élémentaires.

Cours de théâtre, la voix et la diction

Cours de théâtre : la plastique

Cours de théâtre : la composition du personnage

Cours de théâtre: mémoire et mémoires

Cours de théâtre: les déplacements sur le plateau

Cours de théâtre : petit retour sur la respiration

Cours de théâtre : l’interprétation

Cours de théâtre : l’imagination créatrice

Cours de théâtre : de l’importance de la plastique

Cours de théâtre: Les répétitions

Cours de théâtre: technique d’interprétation

Cours de théâtre: le travail sur le texte

 

Papayer

papayer © Secrets de plantes

papayer © Secrets de plantes

Le papayer, Carica papaya, de la famille des Caricaceae est un petit arbre sans doute originaire d’Amérique tropicale et cultivé aux Antilles, en Afrique, Tanzanie notamment et à Hawaï. Il s’est propagé d’autant mieux que ses graines gardent longtemps leur pouvoir germinatif et qu’il pousse rapidement, donnant des fruits dès la première année.

Son tronc charnu possède une écorce molle, épaisse, verdâtre. De croissance très rapide, il est couronné par un bouquet de feuilles à nervation épaisse, longuement pétiolées, palmatiséquées à 7-8 lobes glabres ovales-aigüs, plus ou moins dentés. L’inflorescence est en grappes avec de très petites fleurs mâles jaunes groupées en panicules axillaires longuement pédonculées à l’aisselle des feuilles et des fleurs femelles en corymbes axillaires à 2 ou 3 fleurs courtes, à la partie supérieure du tronc. Le fruit est une baie ovoïde marqué de 7 à 8 côtés, jaune-orangé à maturité : c’est la papaye. Elle exsude un latex.
La forme du fruit, la papaye, varie considérablement, variation due au sexe des fleurs, les fleurs femelles donnant des fruits ronds ou ovales, les fleurs mâles des fruits plus allongés, plus sucrés, à chair plus ferme.

Le Sultan avait trop chaud – chap 89

andiruQuand le vizir comprit qu’il fallait s’exécuter, il essaya de s’insurger, alléguant un changement arbitraire et inique du règlement dirigé contre le lauréat, puis il menaça. Sans rien obtenir, même pas une colère du sultan. Au vu de cette dernière scène, l’architecte qui avait gagné commença à prendre une couleur qui voisinait les couleurs verte et jaune qui ne donnent pas particulièrement l’impression d’une mine réjouissante. Pour tout dire, il commençait à être pris de panique.
Un seul intermède, au milieu de toutes ces vilenies avait été charmant : la remise de son projet à Julien par la fille du sultan; il parvint à lui murmurer : »je t’aime, je t’expliquerai ».
Le sultan prit une joie sauvage à la sortie furieuse de son vizir;  celui-ci avait manqué de calme, il avait déjà perdu : il avait joué et perdu sa place et probablement sa tête.
Le vizir sentit de colère la sueur jaillir d’entre les yeux, se frappa la tête de ses mains, cassa ses babouches et déchiqueta  le parchemin qu’il tenait. En fait il était pris d’une grave crise de folie destructrice. Il était atterré : il finit par se donner des coups de poing sur la figure, se mordre les mains et abandonna son turban qu’il jeta au loin. Il était inconsolable. Même sa fille qui était si laide (celle qu’il voulait marier) mais très douce ne parvint pas à le calmer. Sa femme aussi n’eut aucun succès et elle perdit sa robe dans l’affrontement, car il la déchira entièrement en des dizaines de lambeaux de toute taille.