Munkebu, Norvège, ou tester ses limites

Munkebu 22 heures en juin

Munkebu 22 heures en juin

Dans ma course poursuite du Soleil de minuit, je fais étape à Sørvågen, au sud des Lofoten, à peine 10km au nord du cul de sac sud de la route des Lofoten à Å, cette escale touristique que j’ai fuie. Une escalade du Munkebu à quelques 700 m d’altitude permet de voir le soleil de minuit au sommet. Je me suis renseignée sur l’ascension : 3h30 à 4h30 selon le rythme : via ferrata, pas vraiment de chemin mais d’énormes blocs de roches ou des chaos de pierres. En suis-je encore capable?

Je commence par chercher un endroit pour dormir puisque depuis mon arrivée dans le grand nord, je dors la journée et vit la nuit en plein jour! Difficile de trouver…puis un pêcheur m’indique un hôtel-restaurant tenu par un Français qui est venu s’installer ici il y a 7 ans fuyant je ne sais quels démons. Il est fermé à cette heure-ci, mais se trouve là par hasard et reconnaissant mon furieux accent en anglais, me dit en français qu’il va me faire une faveur : il me donne une chambre dans son annexe et je réserve pour dîner le soir avant de me lancer dans l’ascension du Munkebu vers 20 h pour être sûre d’être au sommet avant une heure du matin.

Sørvågen, la terrasse de l'hôtel

Sørvågen, la terrasse de l’hôtel

Le lac de Sørvågen

Le lac de Sørvågen

L’osier blanc

Osier © Secrets de plantes

Osier © Secrets de plantes

L’osier blanc ou saux blanc, Salix viminalis, de la famille des Salicaceae, est un arbuste de 5 m de haut maximum avec des rameaux longs et flexibles, d’abord gris duveteux, puis brillants et brun jaune. Les feuilles sont longues et étroites, non dentées, vertes au dessus, brillantes et soyeuses au revers, avec un bord tourné vers le bas. Les chatons sont minces, naissant avant les feuilles, nombreux aux extrémités des tiges.Arbre des terrains humides, sa silhouette aux têtes arrondies par la taille est coutumière des bords d’étang.

Le Sultan avait trop chaud – chap 82

vigneLe sultan était incontestablement troublé. Il était malin,  souvent même retors, capable de débrouiller mille mulets têtus et cent chèvres vicieuses embrouillés dans une toile d’araignée, sans en déchirer un fil,  mais il avait gardé une naïveté qui plusieurs fois dans sa vie l’avait sauvé d’une catastrophe, parce qu’il est dit que les êtres purs ne sont pas forcément les plus sots et le sultan savait les entendre.