Passez une journée entière au café

photo Jorge Sclar

photo Jorge Sclar

Une envie d’école buissonnière, ou d’un jour de RTT…passez cette journée au café. Choisissez un café où vous vous sentez bien.

Notez si c’est un café passant, tranquille, populaire, chic, si c’est un café avec tabac et PMU ou non.

Notez tout ce que vous faites au cours de la journée (lire, observer, écouter, dessiner, écrire, téléphoner, envoyer des SMS ou consuter internet…) et analysez la moisson de votre journée. A-t-elle été enrichissante? Que vous a-t-elle révélé sur vous-même, sur la société, la politique et qu’avez-vous appris?

Noix de galle

Noix de galle © Sacrets de plantes

Noix de galle © Sacrets de plantes

La noix de galle, Quercus infectoria, de la famille des Fagaceae, est une prolifération des tissus d’un chêne de la Méditerranée orientale, le chêne à galles. Le chêne est un arbre de 1 à 2 mètres de haut à feuilles épaisses, coriaces, à lobes peu profonds, à bord souvent ondulé, d’un vert clair. Ses fruits sont cylindriques, allongés. La cupule de son fruit est écailleuse.
Les noix de galle ou galle d’Alep sont des excroissances plus ou moins sphériques, irrégulières, des tissus de l’arbre.
Cette réaction de l’arbre est consécutive à la ponte dans les bourgeons des feuilles des oeufs d’insectes appartenant à l’ordre des Hyménoptères, Cynips gallae tinctoriae.
La larve en se développant induit la formation d’une masse globuleuse, dure, dense de coloration variable.
On le trouve en Méditerranée orientale et en Asie mineure.
Les noix de galle concentrent de très hauts taux de tanins de 25 à 65%, leur poudre manifeste au plus haut point les propriétés astringentes de l’écorce.

Le sultan avait trop chaud – chap 74

aineAbandonné dans le désert, Julien se traîna jusqu’à l’arbre le plus proche pour s’abriter à l’ombre des branches. Il ne restait plus qu’à souhaiter que la femme qui lui avait promis de l’aider, il y avait déjà près de dix jours, viendrait le secourir.
Il attendit longtemps puis, il se raffermit le cœur et se fortifia l’âme quand il vit arriver vers lui une silhouette tirant derrière elle un beau cheval alezan.  Les plans étaient cachés sous la selle. Ceux que les bandits avaient examinés étaient des doubles de plans de monuments existants construits par Shamir à Yezd. Le subterfuge avait bien fonctionné.
Alors ils se regardèrent, sourirent et pensèrent ensemble :
– Nul n’est exempt des malheurs du sort. Mais grâce à Allah, nous sommes encore tous les deux en vie. Restons ensemble. Gardons le souvenir de ceux que nous aimons et oublions les mauvais moments qui vous refroidissent le cœur et vous démolissent l’âme. Allez, à cheval!