Fantasmes

Au sens étymologique, fantasme, vient de fantôme et signifie que, par suite d’un vice de vision, on croit voir des choses qui n’existent pas réellement. Il est intéressant de voir que dans le Larousse du XIXe siècle, l’article sur fantasme ne comporte que trois lignes. Il a fallu l’arrivée de la psychanalyse pour redonner au fantasme la place qui lui est due….

Lorsque l’organisme est privé (soit par suite d’un déficit sensoriel ou d’un déficit de perception) de certains de ses instruments de prise de connaissance du milieu dans lequel il vit, il perd ses moyens d’action sur lui. Le fantasme lui permet d’échapper à ces limites en assurant sa fonction qui, selon la psychanalyse, réside dans la « mise en scène du désir, mise en scène où l’interdit est toujours présent dans la position même du désir ».

Dans le jeu vidéo « Le psy c’est vous, Feliciano B. », Feliciano, aveuglé par sa passion du jeu, fantasme sur quatre femmes, sa dame de coeur, sa dame de pique, sa dame de trèfle et sa dame de carreau…

  1. Face à cette scène, vous vous sentez:






  2. Que vous évoque cette scène d'un peu personnel ?






  3. Sur quel détail feriez-vous un gros plan ?






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: