La gaulthérie, protectrice de la maison

gaultherie

gaultherie

La gaulthérie est l’une des plantes réputées pour protéger la maison contre le mauvais sort.

La gaulthérie ou bruyère du Canada ou thé du Canada, Gaultheria procumbens L. de la famille des Ericaceae est un petit arbuste rampant originaire du nord des États-Unis et du Canada. Il ne dépasse guère les 20 cm de hauteur et porte entre juin et juillet des fleurs blanches qui donnent de petites baies rouges. Son feuillage toujours vert leur a valu le surnom anglais “Wintergreen”

On trouve la gauthérie sous les autres arbustes, particulièrement sous les rhododendrons. Les branches portent à leurs extrémités des touffes de feuilles ovales et coriaces d’un vert brillant sur leur face supérieure et pâle sur leur face inférieure.

Cette bruyère doit son nom de genre à J.F. Gaulthier, médecin-botaniste du Roi à Québec au XVIIIe siècle, qui la fait découvrir au naturaliste K. Linne. Il sert de base pour forger au XIXe  le nom savant de la plante : gaultheria. On en a ensuite tiré le mot français  » gaulthérie « .

Usages

Au XIXe siècle l’Amérique du Nord fournit à l’Europe l’essence de Wintergreen extraite par entraînement à la vapeur de l’ensemble de la plante. En 1843, W.Procter aux Etats-Unis et A.Cahours en France isolent chacun le constituant majeur de cette huile essentielle. A.Cahours l’identifie comme étant le salicylate de méthyle. Par hydrolyse de ce salicylate de méthyle, A.Cahours synthétise ensuite l’acide salicylique.

Les feuilles sont utilisées en infusion, au Canada pour leurs vertus astringentes, toniques, antidiarrhéiques.

L’essence de Wintergreen entre dans la préparation de pommade antirhumatismale, elle est donc très utile pour soigner les rhumatismes en application externe.
Cette huile essentielle, en association avec la menthe ou l’eucalyptus, sert pour aromatiser les dentifrices.
Outre le salicylate de méthyle, la gaulthérie renferme un autre principe actif : le gaulthérilène.
La plante est tonique, stimulante, astringente, aromatique et diurétique.

Les  feuilles et les baies sont comestibles.

Folklore
Dans les croyances populaires, la gaulthérie est une plante aux vertus bénéfiques : on l’employait autrefois dans divers rites destinés à se protéger. Ainsi, on cousait des bouquets de fleurs séchées dans les oreillers des enfants pour les préserver du malheur et leur assurer un bon avenir. Mélangée avec de la menthe, la plante était placée dans chaque pièce de la maison afin de se défendre contre les envoûtements et les mauvais sorts.
Ces vertus protectrices ont également été utilisées dans les rituels magiques : l’officiant se munissait d’une branche de gaulthérie fraîchement cueillie afin de s’assurer l’appui des esprits bienfaisants.

Recettes

thé anti-inflammatoire

Ses feuilles peuvent être utilisées comme substitut du thé et donnent une infusion aux vertus anti-inflammatoires.

brandy parfumé

Les baies, ajoutées au brandy le parfument agréablement.

2 comments for “La gaulthérie, protectrice de la maison

  1. GOURVENNEC
    14 janvier 2016 at 21:13

    quel est le nom vulgaire ou populaire de la gaultherie?

  2. 21 janvier 2016 at 0:51

    Comme vous l’avez vu dans l’article, il n’y a pas d’autre nom vulgaire, Gaultherie est le nom vulgaire, mais on trouve quelques appellations différentes: Bruyère du Canada, Thé du Canada,Thé des bois, Gaulthérie couchée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: