Le pissenlit, symbole du soleil retrouvé

Pissenlits © Secrets de plantes

Pissenlits © Secrets de plantes

Le pissenlit, Traxacum dens-leonis de la famille des Asteraceae, appelé aussi dent de lion, salade de taupe ou couronne de moine, est cette herbe vivace du printemps symbolisant le soleil retrouvé de tous les pétales de ses fleurs. Répartie dans toute l’Europe et les régions tempérées du globe, elle est commune dans les prairies humides, les endroits incultes, les bois clairs, les prés et les terrains cultivés.

fleur de pissenlit © Secrets de plantes

fleur de pissenlit © Secrets de plantes

La taille du pissenlit est très variable, de 5 à 50 cm de haut. Sa racine vivace, est épaisse et pivotante. Ses feuilles vertes et polymorphes sont toutes groupées en rosette à la base. De forme oblongue, elles sont souvent très profondément découpées en lobes inégaux, triangulaires, aigus et crochus. Les tiges portent à leur sommet des fleurs jaunes hermaphrodites, très régulières, sortes de petits soleils disposés en capitules de 25 à 50 mm de diamètre. Elles fleurissent de mars à octobre. Leur fruit est un akène terminé par une aigrette soyeuse.

Usages

On en utilise feuilles, fleurs, tige et racine.

Le pissenlit ne semble pas avoir été connu dans l’Antiquité mais le
XVIe siècle lui reconnaît de nombreuses vertus, en particulier des propriétés cholérétiques et diurétiques.

La feuille de pissenlit jouit d’activités anti-rhumatismales, diurétiques, stomachiques et cholagogues.
La racine de pissenlit est connue pour ses propriétés diurétiques, cholérétiques et stomachiques. Elle stimule les fonctions hépatiques et biliaires, régularise le transit intestinal : on recommande son utilisation contre la constipation. La racine est encore employée pour faciliter les fonctions d’élimination de l’organisme, notamment l’élimination rénale de l’eau.
La racine et la feuille de pissenlit sont traditionnellement utilisées pour faciliter l’élimination de la bile et faciliter la digestion, ainsi que dans le traitement des rhumatismes chroniques, de la goutte et de l’eczéma.
De plus, le pissenlit est recommandé comme tonique général dans les « cures de printemps ».

En cosmétique, les extraits de feuille de pissenlit sont conseillés pour leurs activités régénérantes, reminéralisantes, adoucissantes et anti-oxydantes.
Les extraits de racine de pissenlit ont des propriétés anti-oxydantes et hydratantes ce qui leur valent d’être un actif anti-âge apprécié. Ils sont en outre purifiants, rafraîchissants et tonifiants. Leur teneur élevée en inuline leur confère un pouvoir adoucissant.
En lotion, le pissenlit était traditionellement utilisé comme un véritable dépuratif de la peau destiné à éclaircir le teint et revigorer les peaux ternes. Le liquide blanc de la tige était employé pour atténuer les taches de rousseur. On a fait entrer son pollen dans la composition de crèmes rajeunissantes.
En cuisine, les feuilles font de très bonnes salades au printemps et d’excellents épinards à l’automne. Les racines torréfiées ont été jadis employées comme succédané de la chicorée, et les racines jeunes se mangent également en légume.
En Franche Comté on confectionne une confiture de ses fleurs épanouies: la « cramaillotte » ou « miel de pissenlit ».
Sa culture potagère ne remonte guère qu’au début du XIXe siècle.
En fourrage vert, il est excellent pour le bétail.

Folklore

fleur de pissenlit © Secrets de plantes

fleur de pissenlit © Secrets de plantes

Datant du XVIe siècle, le nom de « pissenlit » vient du latin vulgaire « pissiare »: pisser, rappelant ses propriétés diurétiques. Son nom savant « taraxacum » (qui guérit les maladies des yeux) rappelle que le latex de la plante était sensé guérir les affections oculaires. Son appelation de “dents de lion” évoquerait la découpe quasi héraldique de certaines de ses feuilles.
On attribue au pissenlit des pouvoirs de divination et de voeu ; on dit aussi qu’il stimule les esprits.
Pour savoir combien de temps vous vivrez, soufflez sur la tête du pissenlit: vous vivrez autant d’années qu’il restera de graines. Si c’est l’heure que vous voulez connaître, soufflez trois fois de la même manière: le nombre de graines restantes vous indiquera l’heure. Et, toujours de la même façon, seront faites des prédictions de mariage aux jeunes filles.
Le pissenlit, planté à l’angle nord-ouest de la maison, est sensé apporter des vents favorables.

Recettes

pissenlits © Secrets de plante

pissenlits © Secrets de plante

sirop de pissenlit

Ingrédients:
4 poignées de fleurs de pissenlits
1 kg de sucre
citron

Laver les fleurs, les jeter dans un litre d’eau froide. Amener doucement à ébullition et, au premier bouillon, enlever du feu. Laisser infuser une nuit.
Le lendemain, verser la préparation dans une passoire pour récupérer le jus en exprimant. Peser le liquide extrait, mettre même poids de sucre et le jus de citron. Mélanger, faire cuire à petits frémissements, à découvert, 45 minutes exactement.
Mettre en bouteilles à chaud, boucher immédiatement. Conserver debout.

confiture de pissenlit

Ingrédients:
fleurs de pissenlit
eau sucre
citron

Ceuillez des fleurs de pissenlit alors qu’il n’a pas plu durant les 3 derniers jours. mettez-les dans un récipient de terre et versez de l’eau en les recouvrant. Laissez-les macérer la nuit entière.
Passez-les en exprimant le jus.
Mettez dans une bassine à confitures le même poids de jus et de sucre et le jus d’un demi citreon.
Faites bouillir 45 minutes exactement et mettez en pots.

Excellent “miel” de pissenlit, délicieux pour parfumer yaourts, fromages blancs, compotes etc..
Les vertus cholagogues du pissenlit sont conservées dans cette confiture.

salade de pissenlit à la limousine

Ingrédients:
pissenlits sauvages
lardons
vinaigre
huile
1 saladier chaud

Faites fondre les lardons dans la poêle avec un peu d’huile.
Losqu’ils ont perdu leur graisse, ajoutez un trait de vinaigre et posez dans la poêle les pissenlits épluchés, lavés, coupés en 4, ressuyés dans un torchon.
Remuez une fois avec les couverts à salade et posez
le tout dans un saladier chaud.

café de pissenlit

Déterrez des racines de pissenlit en automne ; c’est l’époque où elles sont le plus succulentes.
Faites-les sécher à l’air, au soleil ou dans votre four (à température très basse et la porte entrouverte).
Une fois sèches, posez-les sur la grille du four et cuisez-les à température moyenne jusqu’à ce qu’elles soient dures et torréfiées. Vous pourrez alors les moudre grossièrement et en faire un café.

C’est une excellente boisson ; son arôme est très fin.

racines de pissenlit à la japonaise

Ingrédients:
racines de pissenlit
4 cuillères à soupe    huile d’arachide
3 cuillères à soupe    sauce de soyu

Lavez et grattez bien les racines de pissenlit que vous couperez en rondelles, comme des carottes.
Faites sauter ces rondelles dans une poêle avec l’huile d’arachide. Le feu ne doit pas être trop fort.
Ajoutez ensuite l’eau, et couvrez la poêle. Faites mijoter doucement jusqu’à ce que les racines soient tendres, et que toute l’eau se soit évaporée. Retirez du feu et ajoutez la sauce de soyu.

bière de pissenlit

Ingrédients:
2 kg de fleurs de pissenlit
1,250 kg de sucre
25 g de levure de bière
10 litres d’eau

Lavez et laissez égoutter des fleurs fraîches et bien épanouies. Puis versez dessus de l’eau bouillante et laissez tremper 3 jours en remuant 2 fois par jour.
Puis filtrez le jus dans une bassine, et faites chauffer. Ajoutez le sucre et laissez refroidir.
Quand le mélange est tiède, ajoutez la levure et laissez fermenter dans un fût pendant 15 jours.
Mettez en bouteilles que vous laisserez ouvertes jusqu’à ce que la fermentation soit faite (on juge à l’oreille, en écoutant le bruit des bulles).

pissenlits en épinards

Ingrédients:
1 kg de feuilles de pissenlit
1 oignon
2 gousses d’ail
1 zeste de citron
sel, poivre

Lavez et égouttez les pissenlits. Faites-les blanchir quelques minutes dans de l’eau bouillante et égouttez à nouveau.
Dans une poêle, faites à peine revenir l’oignon émincé et l’ail écrasé.
Ajoutez les pissenlits et faites sauter le tout rapidement. Salez et poivrez, ajoutez le zeste de citron râpé.

Si vous n’aimez pas l’amertume légère de ce plat, ajoutez une pincée de sucre en poudre ou de la crème.

vin de pissenlit

Ingrédients pour un fût de 10 litres:
4 litres de fleurs de pissenlit
4 litres d’eau
1 kilo 3/4 de sucre
4 cm de rhizome de gingembre
1 zeste d’orange
1 zeste de citron
1 cuillerée à soupe de levure de bière
1 petite tranche de pain

Versez l’eau bouillante sur les fleurs et laissez macérer trois jours, à couvert, en remuant de temps en temps.
Passez le liquide et faites-le bouillir 30 minutes en ajoutant le sucre, les zestes et le gingembre en morceaux.
Le liquide refroidi, placez-le dans une grande jarre et posez dessus le morceau de pain sur lequel vous aurez étalé la levure.
Couvrez et laissez fermenter.
Lorsque le vin a cessé de bouillir, mettez-le dans un petit fût, bien fermé et attendez trois mois avant de le mettre en bouteille.
C’est un vin apéritif, dépuratif et tonique, qui est presque aussi bon que le xérès.

lotion au pissenlit

Cueillir pendant la saison des fleurs de pissenlit.
En mettre une poignée dans un litre d’eau, faire bouillir, passer le liquide. Lotionner le visage, toujours le soir.

En traitement interne une infusion de racines et de feuilles coupées est efficace contre l’acné.
50 g de racines et de feuilles
1 litre d’eau.
Faire bouillir 2 minutes et infuser 10 minutes.
Boire 3 tasses par jour, avant les repas.

Eau miraculeuse

Prenez des pissenlits lorsqu’ils sont hauts sur tige, brisez une à une ces tiges et recueillez-en le suc soigneusement dans un petit récipient. Arrachez les racines, lavez-les et écrasez-les pour en recueillir également le jus dont les propriétés miraculeuses serviront à vous embellir. Quand vous aurez obtenu une certaine quantité de ce précieux liquide, vous le mêlerez à
15 g d’eau de Cologne,
15 g d’eau de rose,
5 g de teinture de benjoin,
30 g d’eau de pissenlit

Pour appliquer ce mélange sur la peau, on se sert d’un tampon d’ouate, puis on laisse sécher. Les propriétés de cette eau sont merveilleuses, elles donnent au teint une pureté et un éclat, une jeunesse qui se conservent par le seul fait de l’usage journalier de cette recette, jusqu’à un âge très avancé.
Il faut prendre la précaution de préparer l’eau miraculeuse avec le jus de pissenlit frais, c’est-à-dire qu’il faut l’extraire juste au moment de s’en servir. Ce détail est indispensable parce que le jus tourne et aigrit très vite et perd ses propriétés si on ne le mêle de suite au mélange qui doit le conserver.

5 comments for “Le pissenlit, symbole du soleil retrouvé

  1. Finat joelle
    24 avril 2010 at 11:47

    Bonjour,
    On dit qu’il est conseillé de mettre du vinaigre dans la dernière eau de rinçage pour éliminer les parasites. Qu’en pensez-vous? A quelle dose et combien de temps faut-il les laisser tremper?

  2. 24 avril 2010 at 15:50

    C’est ce qu’on pratique en effet, même pour la salade que vous achetez sur le marché…Mais surtout attention aux endroits où vous cueillez les plantes, pas de bord de route, pas à proximité de vastes champs abondamment traités. Vous me direz, nous achetons dans le commerce ces fruits et légumes abondamment traités…C’est pourquoi, si vous avez la chance de pouvoir cueillir des plantes sauvages dans des lieux non pollués, ne vous en privez pas, c’est une superbe cure de santé. J’ai découvert que ma pelouse au bord de la mer était couverte de roquette sauvage, j’en met des poignées dans chaque salade (plus du pissenlit bien sûr), c’est délicieux, je cueille la criste marine dans les rochers pour mettre dans les sauces pour le poisson et je fait du chutney de sureau. Ce sont de grands petits plaisirs.

  3. 14 septembre 2013 at 17:01

    Bonjour, je découvre des choses aujourd’hui. Cette plante que normalement nous haïssons parce qu’elle pousse sans permission dans nos jardins, offre finalement plein de possibilités! Merci pour la recette de la confiture!

  4. 15 septembre 2013 at 16:29

    J’ai testé aussi les feuilles de pissenlit (avant que le pissenlit ne soit en fleur) mélangées à de la roquette sauvage (qui pousse aussi sans permission dans les pelouses) et que je contourne à chaque fois que je tonds car c’est vraiment très bon, le tout avec quelques feuilles de salade normale pour adoucir car pissenlit et roquette seuls sont un peu trop forts.

  5. 23 avril 2018 at 23:36

    Dans mon petit jardin de 12mx3m, à la porte d’Italie, poussent des pissenlits. J’en cueille les feuilles pratiquement quotidiennement pour les mélanger à ma salade. Et elles repoussent à une vitesse étonnante. Est-ce dû à la quantité de CO2 présente près du périphérique?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: