Lorsque la perception nous joue des tours

Taches de soleil sur la terrasse, Maurice Denis - Musée d'Orsay

Taches de soleil sur la terrasse, Maurice Denis - Musée d'Orsay

Dans Tache de soleil sur la terrasse, Maurice Denis joue sur le contraste coloré des couleurs. Il juxtapose les complémentaires. Les couleurs paraissent ainsi plus vives et plus pures. Par un autre effet du contraste simultané, la nappe orangée du sol agit sur la plage de couleur rouge et rehausse son éclat bien qu’elle soit d’une teinte plus claire.

Le contraste simultané est l’influence réciproque qui s’exerce sur différentes couleurs juxtaposées. Les couleurs contiguës interagissent les unes sur les autres.

Le célèbre chimiste M. E. Chevreul a fait sur ce qu’il a appelé le contraste simultané de nombreuses expériences : « Lorsqu’il est dit que telle couleur placée à côté de telle autre en reçoit une telle modification, cette manière de parler s’applique à la modification qui se passe en nous lorsque nous percevons la sensation simultanée de ces deux couleurs. » (1835).

Testez votre perception.

contraste simultané

contraste simultané

Les deux carrés gris sont identiques, mais à gauche, le fond bleu modifie la perception de la couleur par l’effet du contraste simultané.

Copiez l’image dans photoshop et essayez de reproduire à l’aide du sélecteur de couleur le gris perçu sur le fond bleu (pour cela vous sélectionnez uniquement le carré gris de droite pour le modifier). Vous verrez que l’illusion du contraste simultané est trompeur. Le gris placé au centre du carré bleu semble teinté d’orangé (complémentaire du bleu); la perception joue des tours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: