Herbes compagnes, les plantes aussi sont racistes

© Secrets de plantes

© Secrets de plantes

On a remarqué que certaines espèces placées à proximité les unes des autres avaient la propriété de renforcer la végétation ou l’immunité aux maladies…
Cette fraternité végétale n’a pas dit son dernier mot, on peut en découvrir dans tous les jardins. Voici quelques expériences concluantes relevées dans les jardins.

Ail : cultivé autour des arbres fruitiers, il éloignerait les insectes ravageurs. L’ail protège les rosiers et dans les sacs de grains, quelques gousses éloignent les charançons.
Par contre l’ail diminue la pousse des pois et haricots.
Aneth : aime et protège les choux mais fait du tort aux carottes, surtout si on le laisse monter à graines. Semez les graines avec celles de laitue, d’oignons et celles de concombres.
Anis : à semer avec la coriandre, pour une meilleure germination et une production plus vigoureuse.
Basilic : les tomates se plaisent en sa compagnie, sur pied, comme dans l’assiette ! Le basilic semble chasser les insectes et maladies, tout en stimulant la croissance des plants. Son humeur est vraiment incompatible avec celle de la rue.
Bourrache : les abeilles aiment la butiner, plantez quelques touffes dans le verger et autour des massifs de fraisiers pour une meilleure pollinisation.
Capucine : si les pucerons attaquent ces fleurs, c’est signe que votre terre manque de calcaire. A planter avec les citrouilles et les autres courges.
Cerfeuil : à semer à l’ombre de plantes plus hautes et à ne pas repiquer. Les radis semblent stimulés à son contact.
Ciboulette : bonne compagne des carottes dont la texture et le parfum sont améliorés.
Coriandre : elle éloignerait les pucerons et aiderait l’anis à germer. C’est un substitut du lait maternel en Asie : elle contient 4 fois plus de carotène que le persil, 3 fois plus de calcium, de protéines et de sels minéraux.
Fenouil : un solitaire que les légumes apprécient peu car il diminue leur croissance. Ne monte pas à graines près de la coriandre.
Hysope : augmente les rendements de la vigne et éloigne les piérides du chou. Par contre incompatibilité d’humeur avec le radis.
Lavande : très prisée par les abeilles, elle aidera à la pollinisation des plantes d’été.
Marjolaine : la voisine que tous les légumes souhaitent avoir, elle en stimule la croissance et le goût.
Menthe : à planter près des choux et des tomates. Les fourmis et les pucerons détestent la menthe.
Oignons et ses cousins, échalote, poireau… : aiment la compagnie des choux, betteraves, fraisiers, tomates, laitues, sarriette et camomille. Éloignez-les des pois et des haricots.
Origan : à semer avec les choux pour éloigner les chenilles des piérides dévastatrices.
Persil : mélangez les graines à celles de la carotte lors du semis pour éloigner la mouche ravageuse. La tomate, l’asperge et le rosier apprécient sa présence.
Romarin : se plaît en compagnie de la sauge parfumée.
Rose : à placer sous la protection de la famille de l’ail (oignon, poireau, ciboulette, échalote…), contre les pucerons, maladie des taches noires… Le persil lui est agréable. En Bulgarie, où l’on cultive la rose à parfum, il n’est pas rare de voir des champs avec des plants d’ail pour augmenter la puissance de l’essence olfactive.
Rue : ennemie du basilic mais amie du figuier. A planter près du tas de fumier ou de la basse-cour pour éloigner les mouches.
Sarriette : se retrouve dans le jardin et dans la casserole avec les fèves les haricots. Elles éloigne les pucerons dans le jardin et favorise la digestion dans la cuisine. Apprécie la proximité de l’oignon.
Sauge : aime les choux, les protège de la piéride. Bonne association avec le romarin. Ennemie du concombre qui déteste son odeur.
Thym : tout le monde l’aime, il fait ressortir les parfums spécifiques des légumes crus ou cuits et lutte contre la piéride du chou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: