l’acore et le giroflier, plantes au parfum érogène

L’acore et le giroflier sont deux plantes dont le parfum est réputé attirer le sexe opposé.

Giroflier © Secrets de plantes

Giroflier © Secrets de plantes

Le giroflier ou carafée ou Violer jaune ou Bâton d’or, Eugenia caryophyllata Thunb, de la famille des Myrtaceae, est un arbre à feuilles persistantes des régions tropicales. Originaire de l’archipel des Moluques, il croît aujourd’hui aux Antilles, dans les régions orientales de l’Afrique tropicale, à Zanzibar, aux Indes, en Chine et en Asie du Sud-Est.
Il aime les climats humides, l’air marin, avec vents et pluies modérés.
Les boutons floraux, desséchés, sont connus sous le nom de clous de girofle.

Botanique

Giroflier © Secrets d'Orsay

Giroflier © Secrets de plantes

Cet arbre à houppier pyramidal, toujours vert, à l’écorce lisse, possède des feuilles ovales, oblongues, lisses et coriaces. Les fleurs sont disposées, à l’extrémité des rameaux, en petites cymes compactes et ramifiées.
Les fruits sont des baies allongées de la grosseur d’une prune.

Composition chimique

Les boutons floraux renferment :

– des glucides plus particulièrement des osides (mucilages)

– des protides dont 6 % de protéines

– 6 à 10 % de lipides représentés par des acides gras

– 5 à 6 % de matières minérales

– des composés phénoliques  tels que l’acide gallique, l’acide protocatéchique

. des flavonoïdes du type flavonols, dérivés du kaempférol et de la quercétine

. 10 % de tanins essentiellement des tanins galliques

– des terpénoïdes : triterpènes dont des stéroïdes (campestérol, phytostérol, sitostérol, stigmastérol) et des saponines (acide oléanolique)

– des vitamines

L’huile essentielle de clou de girofle doit ses propriétés anti-histaminiques et antispasmodiques à l’acétate d’eugényle.

Usages

Alimentaire

Le clou de girofle est utilisé dans l’industrie alimentaire comme épice et arôme.

Pharmaceutique

L’huile essentielle de clou de girofle est traditionnellement utilisée pour faciliter la digestion. On la recommande dans le traitement des douleurs dentaires et des maux de tête. Elle est un remède contre les nausées et les vomissements.

Elle trouve une utilisation bénéfique dans la désinfection et la cicatrisation des plaies.

Cosmétique

Les extraits ont des propriétés astringentes, régénérantes et tonifiantes.

On recommande l’huile essentielle de clou de girofle pour ses activités anti-oxydantes et antiseptiques.

Elle est traditionnellement employée pour l’hygiène bucco-dentaire.

Les extraits ainsi que l’huile essentielle de clou de girofle sont recommandés dans des préparations telles que :

– des lotions pour l’entretien des cheveux gras

– des bains de bouche, des dentifrices

– des produit de soin du visage pour peaux matures, grasses mais aussi fatiguées et ternes.

Usages traditionnels

La plante est ignorée des Anciens mais connue des Chinois et elle est introduite en Europe au IVe s. par les Arabes. Au XVIIIe s., Pierre Poivre l’introduisit à l’Ile Maurice.
Les boutons floraux, cueillis avant l’épanouissement de la corolle, quand les pétales non séparés forment une tête ronde et rosée au-dessus du calice, prendront, après séchage, une teinte rouge-brun.
Au moyen âge, les médecins y voyaient une panacée : les clous de girofle étaient réputés fébrifuges, antiseptiques, analgésiques, stomachiques, aphrodisiaques. Ils soulageaient les maux de dents, guérissaient les ulcères, protégeaient de la peste. Sainte Hildegarde les préconisait pour les maux de tête, la surdité, l’hydropisie.
Le girofle est aujourd’hui exploité comme antiseptique, parfait désinfectant du cordon ombilical et du matériel chirurgical, comme cicatrisant, antihistaminique, analgésique, pour ses propriétés digestives et vermifuges.
Il est employé aussi comme épice, pour aromatiser sucreries et boissons, pour conserver la viande, éloigner les mouches et les moustiques.
En Chine, le fruit, de la grosseur d’une prune, est préparé confit comme excitant.
Son huile aromatique à odeur d’oeillet est très usitée dans la parfumerie.

Folklore

Pline donne l’étymologie de “girofle”, faisant dériver son nom du grec “phyllos”, feuilles et “karuo”, noix. Quant à son nom scientifique on y retrouve le nom  d’un grand ami de la Botanique au XVIIe siècle : celui d’Eugène de Savoie.
Plusieurs traditions, usages rituels et pratiques magiques sont liés au giroflier.
C’est ainsi par exemple que l’on se devait d’avoir dans la bouche des clous de girofle pour s’adresser à un empereur. Ces mêmes clous de girofle, brûlés seuls ou en mélange sur un réchaud en fonte purifient un lieu, tandis que l’on trouve en Orient comme en Asie d’innombrables recettes de parfums incorporant le girofle pour attirer la chance ou l’argent.
Portés sur soi ou utilisés dans l’eau du bain, les clous de girofle ont le pouvoir d’attirer l’attention et le désir du sexe opposé.
De façon générale, le giroflier est symbole de protection, d’exorcisme, de désir sexuel, de gains matériels.

Recettes

Cordial aux girofles

6 g de clous de girofle et de boutons de cannelier-casse pilés, et une douzaine de grains de poivre de la Jamaïque.

Faites-les infuser un ou deux jours, dans une bouteille d’eau chaude bien bouchée, placée au coin du feu.
Filtrez le liquide, ajoutez 1,8 litre d’alcool de première qualité et de sirop à volonté.
Filtrez et colorez en ajoutant un peu de sucre grillé.
Vous pouvez également ajouter de la fleur ou de la noix de muscade. Ce cordial est tonique et chaleureux.
L’alcool peut être de l’eau-de-vie ou, cette recette étant d’origine écossaise, du whisky. Les colorants sont facultatifs.

Alcool dentifrice

Ingrédients:
Faire macérer pendant un mois dans un litre d’alcool
1 citron piqué de 20 clous de girofle,
1 poignée de feuilles de menthe,
1 pincée de carmin,
10 g de menthol.
Filtrez avant de mettre en bouteilles.
Quelques gouttes de ce mélange dans un verre d’eau tiède constitue un excellent dentifrice.

Thé aux clous de girofles

Ingrédients
12 clous de girofle
1 tasse à thé d’eau bouillante
Laissez infuser 3 minutes.
Ce thé est  agréable, très frais, inhabituel.
En cas d’infection intestinale il peut vous être d’un grand secours.

Pomme d’ambre

1 orange
250g de clous de girofle
1 fil de fer
1 ruban

Ghassoul (se prononce rassoul)

Ingrédients
2 kg de ghassoul
clous de girofle         25g
fleurs de lavande      50g
pétales de rose         30g
eau

Dissoudre le ghassoul dans l’eau. Ajouter girofle, lavande et rose. Bien malaxer.
L’unique gisement de ghassoul (argile naturelle) existe au Maroc : il en est exporté 3 000 tonnes par an essentiellement vers la Tunisie et l’Algérie (80%).
Étendre cette pâte au soleil jusqu’à durcissement. La conserver en petits récipients aérés (vannerie).

Shampoing au ghassoul

Emploi du ghassoul :
ajoutez un peu d’eau à l’argile afin d’obtenir une pâte épaisse qui sera étendue sur les cheveux.
Frictionnez.
Rincez.
Le ghassoul peut s’employer aussi bien dans l’eau douce que salée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: