L’aloès du Cap

Aloès du Cap © Secrets de plantes

Aloès du Cap © Secrets de plantes

L’aloès du Cap, Aloe ferox Mill., de la famille des Liliaceae, est une plante xérophyte, renfermant dans ses tissus de grandes quantités d’eau. D’un tronc robuste mais court (70cm),  jaillit un bouquet de feuilles charnues, épaisses, dentées, vert pâle, souvent blanchâtres. Une hampe florale s’en élève, atteignant 1 m de hauteur. Ses fleurs rouges, en grappe, régulières, à pièces soudées s’ouvrent d’avril à juillet. Le fruit est une capsule loculicide. Plante des régions désertiques chaudes, l’aloès est commun en Afrique du Sud et le Cap de Bonne-Espérance a longtemps été son seul port d’exportation.
L’aloès s’est répandu dans la chaîne des îles des Petites Antilles au XVIIe s. par le biais des Anglais qui en exportèrent la culture.

Usages

Le suc extrait des feuilles par divers procédés, selon les contrées où est exploitée la plante, est désigné sous le nom même d’aloès. L’aloès du Cap est en fait le suc de aloès ferox mais aussi de divers autres espèces d’aloès voisins, comme aloès africana.
On emploie le suc et les feuilles. Une infusion de feuilles au miel était traditionnellement utilisée pour purifier l’estomac et les intestins. Son action de cicatrisant spécifique s’appliquant même aux vieilles plaies purulentes à chair fétide lui vaut d’être toujours recherché et employé en cataplasme pour son action purifiante et cicatrisante.

Composition chimique et propriétés

Le suc renferme :

– des glucides : osides (mucilages, pectine, hémicellulose)

– des protides : enzymes

– des lipides

– des acides organiques

– des composés phénoliques parmi lesquels : . des coumarines . des quinones : dérivés anthracéniques (aloé-émodine, aloïne, isobarbaloïne, aloïnosides A et B, hydroxyaloïnes)

– des triterpènes : stéroïdes

– 10 à 20 % de résines : aloérésines A et B

– des traces d’huile essentielle

L’aloès du Cap a des propriétés stomachiques, apéritives et cholérétiques. Il possède par ailleurs des vertus antibactériennes, antitussives et cicatrisantes. Il est aussi réputé laxatif et dépuratif.

Utilisations pharmaceutiques

L’aloès entre, avec le benjoin, dans la composition de la « teinture de benjoin composée » pour ses vertus bénéfiques sur la peau ce qui représente l’une de ses plus grandes utilisations.

L’aloès et l’aloïne entrent très fréquemment dans la préparation de laxatifs, notamment dans les cas de constipation chronique. On utilise également l’aloïne dans les traitements contre l’obésité.

Utilisations cosmétiques

Les extraits d’aloès jouissent d’activités adoucissantes, purifiantes, régénérantes et antiseptiques. Ils jouent par ailleurs un rôle de protecteur solaire.

L’ensemble de ces propriétés en fait un ingrédient particulièrement recommandé dans :

– des lotions pour cheveux mous et plats

– des soins d’hygiène corporelle

– des crèmes apaisantes pour peaux sensibles et fragiles

– des produits régénérants pour peaux abîmées

– des crèmes pour les mains

– des produits adoucissants après-rasage

– des produits solaires

Folklore

Dans l’Antiquité, l’aloés faisait partie des 3 §fumigateurs§ sacrés brûlés dans tous les rites religieux et magiques.
Les Grecs connaissaient déjà, 70 ans avant notre ère, l’aloès de Socotora qu’ils faisaient venir de cette île : il était considéré comme le meilleur.

Recettes

Poudre tonique d’aloès

Prendre la poudre dans une infusion à la dose de 5 à 25 cg
selon la corpulence et l’âge du sujet.

Les feuilles et la sève d’aloès contre les brûlures

Choisir une des plus vieille feuille de l’aloès, sectionnez-la

sur la longueur et appliquez la sève sur la partie à soigner, blessure, coup de soleil, brûlure. Laissez sécher.

La feuille se régénérera toute seule.

De la même façon, appliquez de la sève fraîche sur votre peau bien nettoyée.
Prenez garde toutefois de ne pas être allergique à ce suc ; devant tout semblant d’irritation arrêtez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: