Quelques tisanes anti-dépressives

Raifort © Secrets de plantes

Raifort © Secrets de plantes

De la tristesse, de l’apathie, caractérisée par une sorte d’insensibilité générale qui aboutit à la paresse et la résignation, à la dépression, crise durable d’abattement, il existe toute une gamme de « déprimes » qui affaiblissent le moral et le physique en ralentissant les fonctions organiques et intellectuelles.

Il ne faut pas prendre ces manifestations à la légère en disant « tu n’as qu’à te remuer, prendre sur toi, etc. ». Un dérèglement du fonctionnement des neurotransmetteurs peut entraîner des désordres qu’il faut soigner. Il faut donc consulter un médecin. Là encore, les plantes ne peuvent être qu’un auxiliaire ou un moyen préventif.
S’il est vrai qu’on vend plus de neuroleptiques dans les pays où l’alcool est interdit, l’alcoolisme n’est pas une solution à conseiller contre la déprime !

Raifort contre l’apathie

Couper une racine de raifort en rondelles, saupoudrer de sucre. Laisser macérer dans un flacon bien bouché.
Recueillir le jus et prendre 1 cuillerée par jour de ce sirop.

Vin de mélisse

Faire macérer pendant 48 heures 50 g de mélisse dans un litre de vin blanc (si le vin blanc est bon, le remède n’en sera que meilleur).

Prendre 2 cuillerées à soupe en cas de besoin.
On peut également utiliser la mélisse en infusion : faire infuser 1 cuillerée à soupe de feuilles fraîches de mélisse, pendant 10 minutes dans 1/4 litre d’au bouillante.
Boire 2 à 4 tasses par jour après les repas.
Attention de ne pas prendre de métaux lourds avec la mélisse.

Infusion de millepertuis

Prendre deux fois par jour, une infusion de millepertuis.
Prolonger la cure pendant plusieurs semaines pour noter une amélioration.
On peut y ajouter du gingembre.

Tonique pour convalescent

Les convalescences sont pénibles pour le sujet qui est amorphe, dépressif, sans vitalité. Un tonique est le bienvenu.
Ingrédients:
mélisse 20 g
balsamite odorante 20 g
aspérule 20 g
un bon vin rouge de Bordeaux 1 litre
Faire macérer les plantes pendant 10 jours dans le vin rouge.
Boire deux verres par jour pendant 15 jours.

Eau de mélisse

Ingrédients:
mélisse fraîche
zeste frais de citron
racine d’angélique
cannelle
girofle
muscade
coriandre graines
alcool à 60°
Distiller
Simplification par Baumé de la célèbre formule de “l’eau de mélisse des Carmes déchaussés” du Val Girard (devenu rue de Vaugirard), fabriquée et mise en vente dès 1611.
D’un goût excellent et d’une réelle efficacité comme stimulant, l’eau de mélisse calme certains troubles nerveux et facilite la digestion. Cette eau de mélisse se prend à la dose d’1/2 à 1 cuillerée à café, délayée dans l’eau ou, pure, sur un morceau de sucre.
Vous la trouverez facilement chez votre pharmacien. Mais attention à l’alcool qu’elle contient, n’en abusez pas.

Vin tonique

Ingrédients
1 litre de vin
60g de bourse à pasteur
Faire bouillir 10 minutes.
Prendre 3 verres à bordeaux par jour.

Vin de kola

Ingrédients :
60g de noix de cola concassées
1 litre de vin de Muscat
Faites macérer pendant 10 jours en agitant quotidiennement.
Filtrer. Mettre en bouteilles.
Boire un verre avant chaque repas ou le matin et à midi si vous craignez de mal dormir.
C’est tonique et stimulant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: