La laitue cultivée

laitue © Secrets de plantes

laitue © Secrets de plantes

La laitue cultivée, Lactuta sativa, de la famille des Asteraceae, est une plante annuelle de 0,3 à 1 mètre de haut. Elle est dressée, glabre et lisse, rameuse et très feuillée. Ses feuilles sont glabres, largement ovales, ondulées, molles, arrondies, concaves et réunies comme un chou en une tête ou une pomme plus ou moins volumineuse. Ses fleurs sont réunies en petites capitules nombreux et rapprochés, de couleur jaune et le fruit est un akène.L’origine des laitues cultivées est incertaine, les botanistes s’accordent à considérer la laitue cultivée comme une modification de l’espèce sauvage appelée “Lactuca scariola” dont la répartition couvre l’Europe méridionale, l’Afrique du nord et l’Asie occidentale.

Usages

On utilise la plante depuis longtemps pour ses propriétés médicinales : émolliente et antispasmodique, elle se révèle  hypnotique et anaphrodisiaque. Le docteur Leclerc l’indiquait pour les enfants comme calmant de l’excitation nerveuse et de la toux, contre les cauchemars et durant la coqueluche.
Les gitans l’emploient, en décoction prolongée, pour leurs vieillards qui ne peuvent trouver le sommeil.
On l’a utilisée autrefois en sirop et même en confiture pour lutter contre les insomnies.
Anaphrodisiaque, Pythagore l’appelait “la plante des eunuques”, allusion à l’action sédative qu’elle exerce sur l’appareil génital ; on la conseillait à ceux qui voulaient demeurer chaste.
Les semences de la laitue, avec celle du pourpier, de la chicorée et de l’endive, constituaient les 4 semences froides mineures.
La laitue sauvage sécrète le lacturium qui fut un moment préféré à l’opium pour lutter contre la douleur.
En cosmétique, on l’utilise dans des produits anti-couperose, pour les peaux sèches et fragiles.
Cultivée au moins depuis l’Antiquité la laitue ne compte pas moins de 100 variétés que l’on classe en 3 catégories : les laitues pommées, les laitues frisées et les laitues romaines. Ces variétés diffèrent par la saveur, la forme, le coloris et l’ampleur des feuilles. L’amertume naturelle des anciennes variétés de laitue cultivée a notablement diminué sinon disparu.

Usages actuels et composition chimique

La feuille contient :

– des glucides : des oses (inositol, mannitol) et des osides (cellulose)

– 1,5 % de protides essentiellement des protéines (albumine)

– une faible quantité de lipides

– 7 à 10 % de matières minérales exprimées en pourcentage de la masse sèche telles que : arsenic, cobalt, cuivre, iode, soufre

– des acides organiques : acide ascorbique (vitamine C), acide citrique, acide malique, acide oxalique, acide succinique

– des composés phénoliques notamment des acides phénoliques (acide chlorogénique) et des flavonoïdes

– des terpénoïdes représentés par des : sesquiterpènes : lactone sesquiterpénique (lactucine du groupe des guaianolides), triterpènes : stéroïdes (taraxastérol)

– des vitamines : vitamine A (rétinol), vitamines B

– des traces d’huile essentielle

– des résines

La laitue est un sédatif et un hypnotique léger. Elle est en outre antispasmodique, antitussive, carminative mais encore diurétique et expectorante.

On lui attribue également des propriétés anti-inflammatoires, analgésiques et anti-parasitaires.

Utilisations pharmaceutiques

La laitue est recommandée comme calmant du système nerveux, elle est d’ailleurs traditionnellement utilisée dans les états neurotoniques des enfants et des adultes, notamment dans les troubles mineurs du sommeil.

Elle a aussi pour fonction d’apaiser les inflammations intestinales et de calmer la toux.

Utilisations cosmétiques

La laitue est avant tout utilisée pour ses activités hydratantes et rafraîchissantes. Elle est par ailleurs adoucissante, tonifiante et anti-couperose.

Les extraits de laitue entrent par conséquent dans les :

– produits de soin hydratant pour le contour des yeux et les peaux sèches

– produits apaisants pour l’hygiène corporelle

– crèmes décongestionnantes pour peaux couperosées et fragiles

– toniques revitalisants pour peaux matures

– lotions rafraîchissantes et apaisantes, après-rasage.

Folklore

Le mot laitue vient du latin “lactuca”, du radical lac : lait. Toutes les laitues sont des plantes lactescentes et dans toutes les langues européennes le nom de cette plante dérive du latin lactuca : lettuce (anglais), lattich (allemand), lattuga (italien), latucha (espagnol).
Elle est le symbole de la mort du désir et aussi de l’enfant, du lait.
Selon la mythologie, c’est Junon reine de l’Olympe qui fit connaître les propriétés narcotiques de la laitue en mettant au monde Hébbée sans douleur après avoir mangé de la laitue sauvage.
Pour faire de beaux rêves, éventuellement prophétiques, il faut avant de se coucher, se faire masser délicatement le front, la tête, la nuque et la naissance des épaules avec du suc frais de laitue.

Recettes

Le suc d’herbes

Ingrédients
10 g de feuilles de chicorée,
10 g de feuilles de cresson,
10 g de feuilles de laitue,
10 g de feuilles de fumeterre.
dans un demi-litre d’eau, fournissent une sorte de tisane qui, lorsqu’on a la patience de la prendre à jeun, chaque matin, garde à la personne qui en fait usage la jeunesse et la robustesse, tout en la garantissant des menaces de l’obésité.

Le bouillon d’herbes

Ingrédients
1 poignée de pourpier,
1 poignée d’oseille,
1 poignée de laitue,
1 poignée de cerfeuil,
1 poignée de scorsonère,
1 poignée de pissenlit,
1 poignée de noyer.
Mettre à bouillir dans une quantité d’eau correspondante. Passer après ébullition et boire à jeun et le soir en se couchant. C’est un moyen simple et inoffensif de garder sa fraîcheur et sa santé.

Visage congestionné

Voici une recette contre la congestion du visage et contre l’acné, elle redonnera au teint sa matité et à l’épiderme son élasticité et sa souplesse :
Prenez une laitue que vous jetez dans l’eau. Le suc laiteux est excellent pour le teint. La laitue jetée dans un demi-litre d’eau est mise au feu et on la laisse bouillir durant une heure.
Quand le liquide est encore tiède on le filtre au travers d’un linge et avec un tampon d’ouate hydrophile, on se lotionne le visage avec cette eau.
On n’essuie pas la peau, on la sèche avec de la poudre de riz.

Tisane pour dormir

Ingrédients
1 laitue
1/2 litre d’eau

Cueillez une laitue le matin à la rosée. Enveloppez-la dans un linge propre et le tout dans du  papier d’emballage ou du papier journal – jamais dans du plastique –
Le soir venu, lavez la salade pendant que bout de l’eau de pluie ou de l’eau minérale dans une casserole émaillée. Infusez la laitue pendant 20 minutes.
Passez, ajoutez une pincée de sel.
A boire avant d’aller se coucher pour un effet sans faille.
C’est une recette gitane.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: