Infusions de plantes reconstituantes

Racine d'angélique
Racine d’angélique

Angélique

Faire bouillir pendant 1 à 2 minutes 40 g de racines ou de graines d’angélique dans 1 litre d’eau puis laisser infuser 5 minutes.
Prendre une tasse avant les repas.

Chêne

Laisser bouillir pendant 10 minutes 1/2 poignée de feuilles de chêne dans 1 litre d’eau.
Boire 3 tasses par jour.

Églantier

Faire bouillir 5 à 8 baies d’églantier par tasse d’eau, pendant 2 minutes.
Passer à travers un linge fin et boire 3 à 4 tasses par jour.

Gentiane

Faire bouillir pendant 2 minutes 30 g de racine de gentiane coupée en morceaux, dans 1 litre d’eau. Laisser infuser toute la nuit.
Prendre une tasse avant les repas.

Noyer

Laisser infuser pendant 15 minutes une poignée de feuilles de noyer dans 1 litre d’eau bouillante.
Boire trois verres par jour, à jeun.

Pervenche

Faire bouillir 2 minutes et infuser 10 minutes, 60 g de feuilles de pervenche pour 1 litre d’eau.
Prendre une tasse par jour entre les repas.

Frêne

Infusion de 30 à 40g de feuilles sèches de frêne par litre d’eau.
On peut y associer menthe, cassis et reine des prés pour une même action diurétique et antirhumatismale.

Frênette

Ingrédients pour 1 tonneau de 60 litres

1,5 kg de sucre cristallisé

250g de sucre candi

50g de feuilles de frênes séchées

25g d’acide tartrique

25g de chicorée

30g de levure de bière

quelques feuilles de ronces séchées.

Préparez une décoction très concentrée de chicorée. Mettez ensuite à infuser les feuilles de frêne dans 1 litre d’eau bouillante pendant 30 minutes.
Faites dissoudre l’acide tartrique dans 2 verres d’eau chaude.
Faites bouillir 2 litres d’eau additionnée de miel ou du sucre que vous verserez dès dissolution, dans le tonneau.
Ajoutez le chicorée, l’infusion de feuilles de frêne et l’acide tartrique. Faites le plein du tonneau avec de l’eau bouillante. Ajoutez à froid la levure dissoute dans un peu d’eau tiède et brassez la préparation. Laissez la bonde ouverte juste protégée par une compresse.
Brassez chaque jour. Préparez des bouteilles supportant de fortes pressions (bouteilles à cidre, à bière ou à champagne). Équipez-les d’un système de fermeture à cannette.
En fin de fermentation ( écoutez : si vous n’entendez plus de bulles il n’y a plus fermentation, 9 à 10 jours environ) et par temps clair, soutirez.
Versez dans des bouteilles à agrafes que vous stockerez debout à la cave pour conservation.
Vous pourrez la boire à partir du quinzième jour.
La frênette se conserve environ 6 à 8 mois.
Tonique, apéritive, diurétique, laxative, sudorifique, rafraîchissante, fébrifuge, antirhumatismale, cette véritable boisson de santé qui tenait nos pères « en forme » remplace agréablement (et sans accoutumance !) les boissons toniques venues d’outre-Atlantique. Vous apprécierez tout particulièrement cette boisson de moissonneurs pendant les chaudes journées d’été.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: