Les orages et comment s’en protéger

foudre1Les orages sont particulièrement violents en montagne et constituent un risque à ne pas négliger : chaque été, des alpinistes meurent foudroyés.

Les orages peuvent se déclencher à n’importe quelle heure du jour et de la nuit et il est important de savoir comment s’en protéger en montagne. Ils y sont plus surprenant, plus violents et plus dangereux qu’en plaine.

L’orage est en général annoncé par des coups de vents avec des courants ascendants très forts. Les turbulences créées par les cumulonimbus (les nuages d’orage) peuvent être ressenties à plus de 20 km de ceux-ci. L’orage s’accompagne d’averses violentes de pluie, de neige ou de grêle.
Mais la foudre est le danger majeur: il est difficile, en cas d’impact au sol, de se soustraire au risque et les chances de survie lorsqu’on a été touché sont très faibles.
– Caractéristiques de la foudre : hautes températures (8000 à 30000 °C), hautes tensions (10 à 10 millions de volts), fortes intensités (25000 ampères), temps de contact très bref (1/1000e à 1/10000e de secondes).
– Différentes situations orageuses:
• les orages frontaux dus aux cumulonimbus noyés dans les immenses bandes nuageuses des fronts de perturbation. C’est généralement en été que le front froid des perturbations a un caractère orageux. Ont peut alors avoir une barrière orageuse de plusieurs centaines de kilomètres de long qui traverse la France d’Ouest en Est.
• les orages isolés se forment en été, sur place, l’après-midi des journées ensoleillées. Ils sont plus ou moins nombreux et éclatent plus ou moins tard en fonction de la situation météo.
• les orages advectés, se forment l’été dans des situations intermédiaires entre les deux précédentes. Des orages isolés de forment sur le Massif Central ou les Pyrénées puis se déplacent en altitude grâce à un flux de sud-ouest. Ils arrivent parfois jusqu’aux Alpes, le soir et atténués.

Se protéger des orages

La meilleure manière de se protéger d’un orage, c’est encore de l’éviter. Consulter le bulletin météorologique, partir tôt et revenir tôt (les orages survenant le plus souvent dans l’après-midi) constitue donc la première des préventions.
En cours d’ascension, on surveillera naturellement l’évolution météorologique et particulièrement la formation des cumulonimbus typiques de l’orage, en n’hésitant pas à redescendre s’ils deviennent menaçants. Si l’on est pris par l’orage, la meilleure chose à faire est de se mettre, tant que faire se peut, à l’abri tant de la foudre que des courants de sol induits par elle.
On s’éloignera avant tout des points pouvant attirer la foudre : sommets et arêtes, arbres isolés, etc.
Afin d’éviter les courants de sol, il convient de ne pas se tenir à moins de deux mètres d’une paroi ou à l’entrée d’une grotte, et de s’isoler du sol : s’asseoir sur une corde ou sur un bloc légèrement surélevé. Éviter les postures pouvant favoriser le passage du courant en adoptant une position accroupie, genoux fléchis, tête rentrée, bras serrant les jambes. Éviter les endroits humides et, dans la mesure du possible, de conserver des vêtements mouillés en dehors de la veste. Écarter le matériel métallique ou le ranger dans le sac à dos. Ne pas omettre si nécessaire de s’auto-assurer.

1 comment for “Les orages et comment s’en protéger

  1. 3 décembre 2013 at 14:05

    Comment se protéger des orages?Avant de sortir de chez vous consultez bien la météo.C’est plus prudent.En cas d’orage ne recherchez pas un endroit en hauteur pour vous protéger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: