Quelques recettes contre l’alcoolisme et l’ébriété

chêne

chêne

Pour aider la désintoxication

Lorsqu’on a pris la décision de réduire sa consommation d’alcool, préparer une décoction de feuilles de chêne:
2 poignées pour 1/4 litre d’eau.
Faire réduire de moitié lentement puis laisser infuser 10 minutes.
Ajouter une cuillerée à soupe dans tous les vins ou alcools que l’on veut consommer.

Proche de la cirrhose

La cure de chou
Commencer cette cure par 300g à 400g de chou (dont moitié crue, l’autre cuite) pendant 10 à 20 jours.
Employez le chou sous toutes les formes au cours de la journée. Ajoutez-le à vos autres aliments.
Vous pourrez ainsi consommer du chou blanc, vert, rouge, dit “de Bruxelles” et broccolis
en jus cru
en jus de chou lactofermenté (choucroute)
cru en salade
salade de chou lactofermenté (choucroute crue)
chou cuit
choucroute.

Souvent, dès le 10e jour, les oedèmes auront disparu.

Utiliser la boisson de l’alcoolique

Faire macérer de l’asaret d’Europe dans l’alcool que vous consommez en trop grande quantité, l’eau de vie ou le vin.

Contre l’ébriété

Le pamplemousse élimine les toxines du vin et des alcools.
En cas d’ivresse légère, en mangeant un ou deux pamplemousses, vous ferez disparaître les effets de l’alcool.

7 comments for “Quelques recettes contre l’alcoolisme et l’ébriété

  1. tissier
    22 août 2012 at 17:22

    Il y a beaucoup mieux maintenant:le baclofène

  2. 23 août 2012 at 1:12

    Oui, certes, l’allopathie brutale est très efficace, mais là, je parle de plantes médicinales et de mieux être. on est pas dans le même régistre.

  3. tissier
    26 août 2012 at 16:36

    L’alcoolisme est une maladie brutale: 120 morts par jour,120 familles éprouvées.
    Le baclofène est un remède sûr et efficace.
    le kuzu(Pueraria lobata) semble une alternative végétale,toutefois les études actuelles sont insuffisantes.

  4. sourzac
    21 février 2016 at 17:00

    pourquoi vous chamaillez-vous pour la même cause ? Chacun son point de vue non ? et puis cher Tissier, il y a des gens qui privilégient les médecines douces à l’allopathie. De plus concernant le baclofène, il est prendre à VIE.

  5. sourzac
    21 février 2016 at 17:02

    Une question à l’admi. De quelles feuilles de chênes parlez-vous en décoction ?
    Merci pour votre réponse.

  6. 21 février 2016 at 20:14

    Il s’agit de décoction de feuilles de chêne rouvre ou Quercus robur
    http://mieux-se-connaitre.com/2010/12/le-chene-rouvre-larbre-des-chefs/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: