Le viaduc du Forth

viaduc du Forth

viaduc du Forth

Un siècle après le pont de Coalbrookdale, c’est le chef d’oeuvre des ponts métalliques. Il est créé et conçu par John Fowler et Benjamin Baker.

Le fleuve du Forth coupe l’écosse d’ouest en est.

caractéristiques
pont en acier en console
dimensions : 2 400 m
durée du chantier : 1883 – 1890.
ingénieur : John Fowler et Benjamin Baker
entreprises : Hersent et Couvreux pour les fondations, Tancred, Arrol & Co pour les superstructures en acier

chantier du viaduc du Forth

chantier du viaduc du Forth

Trois piles de 110 m de hauteur supportant deux arches de 521 m sur le principe de l’équilibre des porte-à-faux ou consoles.

La voie ferrée se trouve à 48 m au-dessus du niveau de la mer pour laisser passer la navigation.

Commencés en janvier 1883, les travaux sont terminés en février 1890.
Long de 2 400 m – 1 600 sans les viaducs d’accès, il a nécessité 55 000 t d’acier, 6 500 000 rivets et a coûté la vie à cinquante-sept personnes.

L’équilibre de ce pont est complexe : certaines pièces travaillent comme des haubans et certaines comme des éléments d’arcs.

Chacune des trois piles repose sur quatre piliers circulaires en béton de 21 m de diamètre à la base et 15 m au sommet. Ils ont été fondés par les entreprises Hersent et Couvreux au moyen de caissons à air comprimé

Toute la partie métallique, essentiellement des tubes d’acier rivetés, a été réalisée par Tancred, Arrol & Co. Les extrêmités des consoles nord et sud ne sont ni fixées, ni appuyées sur les viaducs d’accès, mais seulement équilibrées (1016 t) par la moitié de la charge de l’une des travées centrales et de leur charge dynamique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: