Le fraisier

Fraise © Secrets de plantes

Fraise © Secrets de plantes

Le fraisier des bois, Fragaria vesca de la famille des Rosaceae,  est une bien jolie petite plante de nos sous-bois et la trouver est toujours un découverte délicieuse.
Elle est indigène en Europe où elle pousse partout, jusqu’à 1600 m, dans les bois, les clairières, les haies, abondante après les coupes de taillis.

C’est une vivace dont la tige souterraine donne naissance à une rosette de feuilles trifoliées. Des fleurs blanches à 5 pétales s’épanouissent d’avril à juillet. Après la floraison, à la base de l’axe floral, un petit bourgeon se forme ; s’allongeant sur le sol, il va donner une rosette de feuilles qui s’enracine et fleurira l’année suivante. La fraise est, du point de vue botanique, un faux fruit : les fruits ce sont ces akènes bruns fixés sur un réceptacle devenu charnu et rouge à maturité. Les fraises sauvages blanches sont les meilleures.

Venues du Pérou, des variétés plus grosses ont été croisées avec le fraisier des bois pour donner naissance aux fraises de nos marchés. On les trouve dans l’hémisphère boréale de l’Ancien Monde (Asie, Europe, Afrique).

Usages

En herboristerie on en utilise les feuilles, les fruits et parfois la racine.
Les fraises des jardins n’ont pas les mêmes propriétés que celles des bois sauf le fruit qui garde approximativement les mêmes effets.
Le fraisier était connu des Grecs et des Romains mais il faut attendre le XVIe s. pour trouver trace de ses utilisations médicinales. Matthiole vante alors l’efficacité des feuilles et des racines dans les traitements d’ulcères et de plaies, de dysenteries, d’hémorragies utérines, de rétentions d’urine et de paresse de la rate.
On utilisait traditionnellement les propriétés astringentes et diurétiques de la feuille de fraisier pour enrayer les diarrhées légères, les rhumatismes et la goutte et sa décoction pour purifier le sang et calmer les nerfs. Reprenant ces indications, les modernes phytothérapeutes s’en servent pour drainer le corps.
En gargarisme, elle est utilisée contre l’angine et en lotion contre les engelures.
Le fruit possède des propriétés rafraîchissantes, diurétiques et astringentes. Il est apéritif, alcalinisant, calmant et légèrement laxatif. On fait des cures de fraises contre la goutte, les maladies du foie et des reins et pour faire baisser la tension des hypertendus.
Nutritives, les fraises sont un bon reconstituant des organismes affaiblis.
Employée en usage externe pour son effet tonique local et astringent, la fraise est utile en cas d’acné et d’eczéma. Elle est traditionnellement appliquée en masque de beauté ou contre les taches sur la peau. Mme Tallien, surnommée pour sa beauté Notre-Dame de Thermidor, s’en faisait préparer des bains entiers pour maintenir l’éclat de sa peau.
Ses feuilles fournissent un thé agréable.
Des akènes, on a tiré une huile semblable à l’huile de lin.
Au XVIe siècle, Charles V fit planter 1200 fraisiers sauvages dans les parterres du Louvre pour la valeur décorative des pieds fleuris. Plus tard, Jean de la Quintinie, jardinier du Roi-Soleil, s’intéressa à la culture forcée de la plante pour augmenter la taille de ces fruits et les croiser avec des pieds américains.

Composition chimique et utilisations actuelles

Les feuilles contiennent :

– des acides organiques tels que l’acide ascorbique (vitamine C)
– des composés phénoliques, notamment des :
. flavonoïdes de type flavones
. tanins : tanins ellagiques
– une huile essentielle constituée de :
. terpénoïdes : monoterpènes (linalol, alpha-terpinéol)
. salicylate de méthyle

Utilisations pharmaceutiques
La feuille est traditionnellement utilisée dans le traitement des diarrhées légères.
La feuille s’emploie aussi dans les cas de rhumatismes et d’affections urinaires.
Utilisations Cosmétique
La feuille est astringente, purifiante et régénérante.
Les extraits de feuille de fraisier entrent dans la composition de :
– produits capillaires destinés aux cheveux normaux ou gras, abîmés et fragiles, aux cheveux des bébés
– produits de soin du visage : crèmes régénérantes pour le contour des yeux, crèmes adoucissantes pour peaux sensibles ou fatiguées, crèmes astringentes pour peaux grasses ou acnéiques

Folklore

Fragaria vient de « fragans », odorant, allusion faite à la chair parfumée du fruit et vesca vient de « vescere », nourrir, puisque le fruit est comestible.
Que de récits sur la fraise et sa bonté !
Fontenelle, écrivain et gourmet réputé du XVIIIe s., vécut centenaire ; il attribuait sa longévité aux fraises qu’il consommait.
Linné, le prince des botanistes, guérit de fréquentes atteintes de goutte par l’usage des fraises.
La fraise fait partie du folklore européen.
Une légende allemande raconte qu’à la veille de la Saint-Jean, les femmes qui ont perdu un enfant en bas âge ne mangent pas de fraises, car elles sont convaincues que les petits enfants montent au ciel cachés dans les fraises des bois.
En Norvège, les femmes enceintes portaient quelques feuilles de fraisier sur elles pour protéger leur enfant et prévenir les douleurs de l’accouchement.
En Pologne, on pense que le fraisier des bois pousse sur les pas de valeureux guerriers ou de saintes femmes.

Recettes

Désensibilisation

La fraise est un fruit délicieux, très populaire, mais chez certains sujets, elle peut déclencher des crises d’urticaire.
Un sujet réactif pourra essayer de se désensibiliser en prenant, chaque jour avant le repas, un petit morceau de fraise et ceci pendant une semaine.
Ou encore écraser des fraises dans du vin 1/4 d’heure avant de les manger (soit au début du repas).

Succédané de tabac

Ingrédients
feuilles de fraisier
feuilles de tilleul
en proportions égales

Empilez les feuilles, mettez-les dans un verre avec un peu de miel. Attendez la fermentation. ôtez-les pour les faire sécher. Roulez très serré et coupez finement : vous aurez ainsi un bon tabac à finir de sécher ou à maintenir souple à l’aide d’un morceau de carotte placé dans la boîte où vous le gardez.

Tisane drainante

fraisier feuilles
fraisier racines
chiendent racines : 40g
durant 21 jours, 3 tasses par jour.

Afin de ne pas vous déminéraliser n’oubliez pas, dans le même temps, de prendre de la prêle des champs en poudre.

Confiture de fraise

Ingrédients
1 kg de fraises
1kg de sucre,
2 dl d’eau.

Préparez les fruits, que vous aurez tout d’abord lavés et égouttés, en les équeutant.
Préparez un sirop conduit jusqu’au §petit boulé§.

Jetez-y les fraises. Dès qu’elles sont affaissées et qu’elles deviennent transparentes, retirez-les du sirop à l’aide de l’écumoire en les égouttant soigneusement et répartissez-les dans les pots, remplis seulement aux deux tiers. Continuez la cuisson du sirop sur feu vif. Laissez-le réduire d’un bon tiers et versez-le sur les fraises.
Cette confiture, dans laquelle les fraises, restées entières, conservent tout leur parfum, demande une certaine habileté.
Ne  versez pas le sirop trop vite sur les fruits, mais procédez avec légèreté pour qu’il se répartisse bien et que les fruits ne remontent pas à la surface.

Crémets normands

Ingrédients pour 4 personnes
crème fraîche
oeufs
framboises ou fraises

Procurez vous de la vraie crème fraîche dans une ferme ou chez un bon crémier. Mettez-la à reposer trois jours, au frais. Le troisième jour, fouettez cette crème jusqu’à ce qu’elle mousse.
A part, montez des blancs d’oeufs en neige. Mêlez doucement crème et  blancs, et versez ce mélange dans des moules de faïence à trous, habillés d’une mousseline, afin de laisser égoutter la crème.
Au moment de servir, démoulez sur un plat creux et arrosez de crème fleurette.
Servez avec des framboises, des fraises des bois ou des fraises du jardins.

Excellence et fraîcheur des produits du terroir font de cette préparation très simple un petit chef d’oeuvre.
Mais oeuf et crème fraîche de la ferme ne sont -ils pas le luxe d’aujourd’hui?

Cure de fraises

Prendre
300 à 500g de fraises par jour.

Cette bien agréable ordonnance pour soigner les maladies de pléthore telles arthritisme,, rhumatisme, areriosclérose, lithiases, affections du foie etc..

Sirop de Fraises

Ingrédients
1kg500 de fraises
3 kg de sucre

Cuire le sucre en sirop. Y ajouter les fraises que vous cuirez 5 minutes. Laissez macérer couvert dans le sirop 24heures.
Filtrez, mettre en bouteilles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: