La bruyère

Bruyère © Secrets de plantes

Bruyère © Secrets de plantes

La bruyère commune ou callune, Erica cinerea, de la famille des Rutaceae est un sous arbrisseau de 20 à 60 cm de haut, à rameaux cendrés et assez cassants. Les fleurs pourpres, parfois blanches, en grappes dressées sont à calice double, corolle à quatre divisions profondes, en grelot à quatre dents et huit étamines.
Fruit sec en capsules couronnées par le calice entier. Elle pousse mêlée à la jolie bruyère cendrée ou brande dont les fleurs roses ou violettes ont une forme de clochette. Cette espèce, aux nombreuses variétés, est ornementale.
Bruyère commune et bruyère cendrée mêlent leurs peuplements, changeant la couleur des paysages qu’elles habitent au moment de leur floraison. Elles aiment les terrains riches en silice jusqu’à 1 500m d’altitude, les bois clairs. On les trouve en Europe depuis le sud-ouest de la Norvège jusqu’au Portugal. En France, elles sont présentes dans l’ouest et le centre mais sont inconnues dans les Alpes et le Jura.

Usages

Toutes les bruyères sont médicinales, mais on ne trouve ordinairement en herboristerie que la callune vendue sous l’appellation « bruyère ».
Ses sommités fleuries ont depuis très longtemps la réputation de « dissoudre les pierres dans la vessie ».
La bruyère est un excellent antiseptique des voies urinaires : on l’employait, si possible fraîche, dans les maladies rénales, les cystites même avec infection grave, la goutte (c’est un spécifique des régimes alimentaires trop riches en viande).
Plante apéritive, elle augmente le tonus et ses bains sont conseillés aux sportifs, aux convalescents épuisés par un long temps de séjour au lit.
On utilise ses propriétés astringentes et antiseptiques à l’extérieur contre les dartres et l’acné.
Les Gaulois faisaient de la bruyère une boisson enivrante et divinatrice dont nous avons perdu la recette. Son miel noir conserve une saveur âpre.
On se sert encore de la bruyère pour tanner et confectionner des paillasses.

Composition chimique et utilisations actuelles

Les sommités fleuries renferment :
– des glucides, notamment des oses et osides (amidon, gomme, inuline, mucilages, saccharose)
– des protides : enzymes (une diastase : l’arbutase qui transforme l’arbutine en hydroquinone et glucose)
– des matières minérales
– des acides organiques tels que l’acide citrique, l’acide fumarique, l’acide malique
– des composés phénoliques représentés par :
. des phénols : jusqu’à 1,5 % d’arbutine, hydroquinone
. des flavonoïdes : flavonols (myricétine, quercétine), proanthocyanidines (oligomères procyanidoliques, 3 à 7 % de tanins catéchiques), anthocyanidines (leucodelphinidine)
– des terpénoïdes : caroténoïdes (carotène)
– des alcaloïdes
– des résines
– des traces d’huile essentielle
La présence d’arbutine qui se transforme en hydroquinone confère à la bruyère une activité antibactérienne des voies urinaires. Sa teneur en proanthocyanidines lui procure une action anti-inflammatoire.
La bruyère est par ailleurs un diurétique et un antitussif. Elle possède également des vertus sédatives.

Utilisations pharmaceutiques

La bruyère est traditionnellement utilisée pour faciliter l’élimination rénale de l’eau et comme adjuvant dans le traitement des infections urogénitales.
Elle est recommandée contre la goutte, les douleurs rhumatismales et la toux.
En usage externe, on la conseille en bains de bouche, dans les cas d’infections et d’inflammations de la cavité buccale. Elle est encore utilisée sous forme de compresses dans le traitement des furoncles ou des irritations cutanées.

Utilisations cosmétiques

La bruyère possède des activités anti-oxydantes, anti-radicalaires et antiseptiques. On lui reconnaît également des propriétés adoucissantes, hydratantes et purifiantes. Elle est aussi astringente. La présence d’hydroquinone confère à la plante une activité dépigmentante.

L’ensemble de ces activités fait de la bruyère un actif particulièrement apprécié dans :

– des shampooings destinés aux cheveux gras ou abîmés
– des crèmes adoucissantes pour peaux sensibles ou irritées
– des masques astringents pour peaux mixtes ou grasses
– des produits d’hygiène bucco-dentaire
– des crèmes anti-acné
– des soins anti-radicalaires pour peaux stressées

Folklore

La bruyère a servi aussi bien à la confection des balais qu’à la couverture des toits ou encore maintenant sur les côtes atlantiques à fabriquer des paravents.
Dans les élevages de vers à soie, ces derniers, après s’être repus des feuilles du mûrier, grimpent sur les callunes pour tisser leur cocon, créant ainsi de petits arbustes étincelants.
Magie des bruyères : brûler des bruyères en même temps que des fougères ferait tomber la pluie.
La bruyère, surtout la blanche, très rare, a souvent été considérée en porte-bonheur.

Recettes

Dissoudre les pierres dans la vessie (calculs)

Ingrédients
fleurs de callune
eau
A faire bouillir jusqu’à  réduction au tiers, à boire durant un mois, suivies de bains de bruyère.

Contre les rhumatismes

Ingrédients
fleurs de callune
feuilles de cassis
sommités fleuries de reine des prés

Faites bouillir les fleurs de callune.
Arrêtez la cuisson pour ajouter les feuilles de cassis puis la reine des prés. Couvrez pour laisser infuser.
Vous pouvez boire cette tisane régulièrement.
Les vieux rhumatisants vous diront qu’elle est très efficace

Dartres, rougeurs, taches

La bruyère est employée pour soigner les dartres, les rougeurs et les taches de rousseur. Voici comment procéder :
Ingrédients
70g de fleurs fraîches de bruyère
250g d’huile d’olive vierge

Cueillez des fleurs fraîches et couvrez-les d’huile d’olive vierge (environ 250 g selon la dimension du récipient). Laissez macérer pendant environ 2 semaines. Remuez alors fortement, agitez avec une cuiller de bois. Pressez le jus et mettez en flacons après l’avoir passé.
Utilisez cette huile en légers massages sur les régions à traiter.

Bain tonifiant pour convalescents et sportifs

Pour les convalescents asthéniés par un long séjour au lit et les sportifs préparer un bain de bruyère (callune) bien chaud.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: