Le Tricheur à l’as de carreau de Georges de la Tour

Le Tricheur à l'as de carreau de Georges de la Tour - Musée du Louvre

Le Tricheur à l’as de carreau de Georges de la Tour – Musée du Louvre

Le vilain tricheur ! Il cache des as derrière son dos ! Et comme il est pas clair… il se tient dans l’ombre ! En plus, il regarde ailleurs… L’air de pas y toucher…
À tous les coups, c’est le petit jeune qui va se faire plumer…
Ça, c’est pas dur à deviner avec la plume qu’il a sur la tête !
À sa place, je me méfierais de la servante… Elle va le faire boire pour lui embrouiller les idées !
Et la pimbêche au milieu, elle est pas mieux…Avec son regard en coin et son air de dire « Par ici la monnaie » !
Georges de la tour était très riche et très économe… Au XVIIe siècle, les jeunes jouaient beaucoup aux cartes dans les tavernes…Le peintre a fait là une oeuvre éducative: « Prenez garde à la tentation, jeunes gens… Voyez où elle vous mène  ! » Dans ce tableau, il n’y a pratiquement que des couleurs chaudes, mis à part le tapis et le rebord de la veste du « pigeon » qui reflète le vert du tapis.

Le contraste de lumière entre la femme et son complice est flagrant: la femme est mise en lumière pour que le jeune homme ne se méfie pas et pour attirer son regard: « Voyez, je n’ai rien à me reprocher, je n’ai rien à cacher, et vous pouvez m’admirer », pendant que son complice est dans l’ombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: