La Corse, une montagne dans la mer

Punta du Corbu et Teghie Lisce, Bavella, Corse, collection Arnaud Petit

Punta du Corbu et Teghie Lisce, Bavella, Corse, collection Arnaud Petit

Définie très justement comme « une montagne dans la mer », la Corse dresse du nord au sud une série de massifs granitiques élevés et puissamment sculptés par l’érosion. Si les plus hauts sommets comme le monte Cinto (2706 m), point culminant de l’île, ou la Paglia Orba, ont un relief tout à fait alpin, les massifs situés à plus basse altitude, comme les parois de Bavella ou des calanche de Piana offrent un aspect tout à fait particulier dû aux étranges et improbables sculptures des taffonis, creusant le granit au point de le transformer en dentelles d’une apparente fragilité. Ailleurs, ce seront des boucliers de dalles d’apparence inexpugnable au-dessus d’un maquis impénétrable.En Corse, atteindre le pied des parois n’est parfois pas la moindre des difficultés, et il vaut mieux éviter de s’éloigner des sentiers! Pour le randonneur, la Corse est avant tout le sentier de grande randonnée (GR) n° 5, traversant l’île du nord au sud, GR atypique car nettement plus difficile que ses congénères, et cependant presque aussi populaire que le tour du mont Blanc.

point culminant: Monte Cinto, 2706 m
latitude: 42°21’ Nord
longitude: 8°55’ Est
Corse, France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: