Viaduc du Viaur

Viaduc de Viaur

Viaduc du Viaur

Pour ce projet de pont, soumis à concours, Paul Bodin est le seul qui propose un pont en console, plus économique.

Caractéristiques

pont en console – travée centrale de 220 m équilibrée par deux demi-arches latérales de 70 m
dimensions: 410 m
durée du chantier: 1895 – 1902
ingénieur: Paul Bodin
entreprise: Sté de Construction des Batignolles

 

C’est pour relier Rodez à Albi et apporter des engrais phosphatés aux terres déshéritées de l’Aveyron, qu’un pont est mis au concours en 1887.

Construction du viaduc du Viaur

Construction du viaduc du Viaur

Toutes les sociétés proposent des ponts à poutre droite, à l’exception de Paul Bodin.

Le viaduc a une longueur totale de 410 m,  non compris les viaducs d’accès en maçonnerie, et ne pèse que 3 700t.
Cette solution constructive permet une économie de métal qui rend le pont plus léger qu’un pont à poutre droite et finalement moins coûteux.

Le montage commence à partir de chaque rive. Puis les deux demi-arcs de la travée centrale sont montés en porte-à-faux, avec des haubans pour soulager le poids de l’échafaudage mobile en bout des arcs. Les deux moitiés se réunissent avec un décalage inférieur à 2 mm.

Les deux travées latérales, avec 95 m d’ouverture, restent plus légères que la travée centrale, ce qui maintient une poussée centripète à la clef de 153 à 420t selon les surcharges.

Construction du viaduc du Viaur

Construction du viaduc du Viaur

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: