Le pont Alexandre III

Pont Alexandre III

Pont Alexandre III

Ce pont routier de Paris est né de l’Exposition universelle de 1900. Le commissaire, Alfred Picard, est à la recherche d’une nouveauté qui puisse impressionner autant que la tour Eiffel en 1889.
Caractéristiques
pont en arc – une arche composé de quinze arcs
dimensions: 109 m
durée du chantier: 1895 – 1900
ingénieur: Jean Résal
décor : Joseph Cassien-Bernard et Gaston CousinLa proximité du pont de la Concorde et le coude de la Seine interdisent les piles en rivière, mais surtout, la hauteur du tablier ne doit pas couper la perspective de l’esplanade des Invalides tout en étant suffisamment haut pour laisser passer les péniches… Or les rives de la Seine sont basses….

Il reprend l’idée d’E. Hénard de créer un axe reliant les Champs-Elysées aux Invalides en détruisant l’ancien palais de l’Industrie.
La  réalisation du pont est confiée à Jean Résal, ingénieur-en-chef du service de la

Pont Alexandre III à Paris

Pont Alexandre III à Paris

Navigation de la Seine. … et la décoration à J. Cassien-Bernard et G. Cousin, qui n’ont pas lésiné.
Commencés en mai 1897, les travaux sont terminés pour l’inauguration de l’Exposition, le 14 avril 1900. Il vient d’être restauré.

C’est un pont en arc légèrement biais, 83°, pour rester dans l’axe de l’Esplanade ; ses 40 m de largeur reposent sur quinze arcs surbaissés au dix-septième.

Les arcs sont constitués de voussoirs en acier moulé, ce qui est une nouveauté en France où, à l’époque, ce matériau, cher, est réservé à l’armée.

Construction du pont Alexandre III

Construction du pont Alexandre III

Du fait du surbaissement, la poussée sur les culées est très forte, 288 tonnes par mètre; aussi a-t-on fondé les culées jusqu’à 33 m du fleuve sur 8 m de profondeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: