La bétoine

Bétoine © Secrets de plantes

Bétoine © Secrets de plantes

La bétoine ou tabac des gardes, Betonica officinalis L., de la famille des Lamiaceae,  se rencontre deci-delà dans les lieux ombragés, les bois, taillis ou landes de toute la France. On la trouve également au Caucase, en Algérie.
Cette fleur modeste est pleine de vertus: « vertueuse comme la bétoine », disent les Italiens. On en récolte les parties aériennes en début de floraison. Ses feuilles, crénelées comme un napperon brodé et en forme de coeur allongé permettent sa reconnaissance parmi les autres lamiaceae. La plupart de ses feuilles sont basales et portées par de longs pétioles. Ses fleurs sont regroupées en épis terminaux plus ou moins compacts, purpurins ou roses. Elle fleurit en été.

Usages

Le « thé de bétoine » était autrefois utilisé comme une véritable panacée, Lucius Apulée, auteur latin,  la donne comme « remède infaillible » de 46 maladies. Un médecin du XVIIe siècle signale qu’un cavalier blessé dont le crâne fendu laissait voir le cerveau a été promptement guéri par des emplâtres de bétoine. Sa réputation dure jusqu’au XIXe siècle où on ne la reconnaît plus que comme sternutatoire exploité par les mauvais plaisants : « une pincée de cette poudre provoque autant de spasmes sternutatoires qu’on lui comptait de mérites au temps passé »… Sans doute l’exagération de ses propriétés lui a-t-elle valu cet oubli injustifié.
Nos grand-mères, qui tenaient le « thé de bétoine »pour nécessaire à la pharmacopée familiale, donnaient la plante entière pour tonique stimulante, apéritive, anticatarrhale. Vulnéraire, elle guérissait les plaies purulentes et les ulcères variqueux. La poudre de feuilles sèches sternutatoire, soulageait les maux de dents et les migraines d’origine nerveuse, voire les maux d’yeux et les bronchites chroniques.
La bétoine, ce « tabac des gardes », est réputé pour être aussi la meilleure des herbes à fumer.
La décoction de bétoine teint en brun les laines imprégnées d’une légère dissolution de sels de bismuth.

Composition chimique et usages actuels

Les feuilles renferment :
– des glucides, notamment des osides (gomme)
– des composés phénoliques parmi lesquels :
. des acides phénoliques : acide caféique, acide chlorogénique, acide rosmarinique
. des flavonoïdes
. 15 % de tanins
– des terpénoïdes représentés par :
. des iridoïdes : harpagoside
. des triterpènes : saponines
– des composés azotés : 0,5 % de bétaïne, stachydrine, bétonicine, turicine
– des traces d’huile essentielle
– des résines
La bétoine a des propriétés analgésiques, cicatrisantes et expectorantes.
Elle possède par ailleurs des vertus anti-asthéniques, antipyrétiques et dépuratives.

Utilisations pharmaceutiques

La bétoine est employée dans les catarrhes bronchiques. La teinture mère de bétoine trouve son utilisation dans la cicatrisation des plaies et des ulcères variqueux.

Utilisations cosmétiques

Les extraits de bétoine présentent des activités régénérantes, adoucissantes, anti-oxydantes et astringentes.
On conseille leur utilisation dans :
– des lotions destinées au soin des cheveux abîmés et fragiles, gras et à tendance pelliculaire
– des crèmes astringentes pour peaux mixtes ou grasses à tendance acnéique
– des produits régénérants pour le contour des yeux
– des crèmes adoucissantes pour peaux stressées et abîmées

Folklore

Bétoine © Secrets de plantes

Bétoine © Secrets de plantes

Le nom de bétoine viendrait du latin « betonica » que l’on explique en « vere » et « tonica »: c’est vraiment une plante tonique ou bien est-ce le diminutif du mot celtique Beutunn qui est une allusion à ces mêmes propriétés officinales.
La bétoine était une plante sacrée; au moyen âge, on lui attribue encore le don d’éloigner les mauvais esprits et, à la racine glissée sous l’oreiller, celui d’éloigner les cauchemars. A la Saint Jean d’été, on jetait dans les feux la plante entière fleurie et on se purifiait en sautant à travers sa fumée.
Par contre, les femmes doivent se méfier de la bétoine qui les surexcite et leur fait perdre leur faculté de discernement.

Recettes

tisane de bétoine

Ingrédients
10 à 20g de bétoine
1 litre d’eau  bouillante
à faire en infusion et à boire dans la journée.

Décoction vulnéraire

Ingrédients
100g bétoine
1 litre de vin
pour lavages et pansements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: