Les Romains de la décadence de Couture – compléments

Les Romains de la décadence de Thomas Couture - Musée d'Orsay

Les Romains de la décadence de Thomas Couture – Musée d’Orsay

En complément de  l’analyse des Romains de la décadence de Thomas Couture, voici quelques jeux d’observation complémentaires.

– Quel est le personnage qui relie le premier plan et la scène et quelle est la partie du corps qui marque ce passage?
Un personnage à droite, dos au spectateur nous fait entrer dans la scène par l’intermédiaire de son pied droit alors que son autre pied appartient au premier plan.– Où se situe la ligne d’horizon?
La statue du Général Germanicus prend appui sur la ligne d’horizon, il domine les êtres du dessous.
– Observez  les teintes du tableau.
Les teintes révèlent l’atmosphère très sensuelle rendue par les tons chauds et le rythme binaire des complémentaires.
romaiB5f– Repérez les lignes ci-contre sur la toile.
Des obliques et des formes lascives créent cette scène d’orgie désordonnée et ivre.
-Repérez le point de fuite en plaçant les lignes de fuites.
La composition est axée sur la statue du Général Germanicus et le point de fuite se situe sur l’axe central.

– Quel est l’élément qui met à distance le groupe de personnages?
Au premier plan, le vin, les fruits, et les fleurs traînent par terre; ils renforcent l’effet de  »scène de théâtre » produit par le retrait des personnages.
– Quel est le plan du tableau qui semble esquissé comme sur un tulle de théâtre?
L’arrière-plan est traité comme un décor de théâtre.
– Chercher les éléments qui indiquent l’époque historique
Le thème est antique, Académie oblige: la décadence romaine telle que Thomas Couture l’imagine, ou plutôt tel qu’il la croit représentable dans un tableau.

-Repérer les coupes.
Cette scène est très documentée: il s’agit ici d’une fête dionysiaque où l’on se couronne de fleurs, ces fêtes orgiaques où se mélangent vin et licence sexuelle peuvent tourner à la folie collective.

– Repérer le rythme binaire des couples
La loi du corps s’est inversée, aux vertus martiales de domination et de commandement s’opposent l’autre loi immuable du corps celle du plaisir et de la jouissance physique (la religion du dionysisme).

– Repérer les dix verticales qui reprennent le rythme donné par les colonnes
L’espace, ponctué par les colonnades semble représenter la symétrie de l’ordre

– Trouver les trois pôles du triangle de réprobation autour de la scène principale.
Le personnage à gauche qui semble personnifier la poésie, la statue de Germanicus au centre et les deux philosophes à droite forment un triangle de réprobation autour du Triclinium.

romaiC2a– Redonner leurs regards aux statues
Les statues regardent le groupe de haut ou l’ignorent, le regard perdu au loin, et ne sont plus que des effigies sans résonance pour cette population peu préoccupée par l’héroïsme guerrier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: