Luxe calme et volupté de Henri Matisse – Compléments

Luxe, calme et volupté de Henri Matisse - Musée d'Orsay

Luxe, calme et volupté de Henri Matisse – Musée d’Orsay

Voici quelques compléments à l’analyse plastique de Luxe calme et volupté de Henri Matisse.

Ces jeux d’observation, issus de Secrets d’Orsay vous permettrons d’apprécier encore mieux ce tableau.

– Trouver la direction de la source de lumière.
Le peintre utilise l’éclairage latéral d’un soleil couchant. L’avancé de la colline en contre-jour permet de localiser la source de lumière; si on la retire, le jaune du ciel vient se répandre dans les orangés du premier plan.
– Trouvez la zone de valeur la plus sombre sur le tronc d’arbre.
Aucune ombre portée ne désigne l’éclairage latéral; la zone la plus sombre sur l’arbre, bleu outremer et violet, indique la direction de la lumière, comme le liseré jaune présent sur les trois nus.
– Observez l’action de chacun de personnages et comptez-les.
La scène concentrée dans la partie gauche du tableau représente un groupe de femmes la plupart nues, tout ce monde s’est baigné dans la mer, on se sèche, on s’essuie. Il y a 7 personnages.

– Trouver la ligne qui identifie le type de voiles du bateau
Les lignes des voiles du bateau sont typiques des tartanes que l’on trouve en Méditerranée

Luxe calme et volupté de Henri Matisse - gros plans

Luxe calme et volupté de Henri Matisse – gros plans

– Retrouvez dans le tableau la corbeille de fruits, la théière et les tasses.
Le thé est servi sur une nappe à même le sol sur laquelle est aussi posée une corbeille de fruits.

Le même rose est utilisé dans le ciel et sur la plage, observez la saturation et l’intensité de ce rose dans chacune des zones.
Les couleurs sont moins saturées pour le ciel que pour la terre: ce qui est terrestre est plus solide.

– Observez l’orientation des touches autour de chaque personnage. L’orientation de la touche suit le modelé des corps, elle est rayonnante ou enveloppante autour des figures.
– Trouvez dans quelle forme s’inscrit la touche.
La touche est rectangulaire et n’est absolument disposée à la manière pointilliste.

luxeD2e– Redonnez à chaque corps son serti.
Le long des silhouettes, les touches se densifient, les formes simplifiées des corps cernés de lignes plus foncées annoncent déjà les tableaux ultérieurs de l’artiste.

– Observez bien les zones autour de la jeune femme qui s’éloigne
Un halo se dessine autour de la jeune femme qui s’éloigne vers la végétation

luxeA1a– Retrouver l’emplacement de ces touches
La touche selon les plans qu’elle occupe conserve les mêmes dimensions, ce qui contredit la profondeur.

– Observez les couleurs juxtaposées dans différentes zones que vous choisirez.
Matisse a travaillé en plages de couleurs contiguës, à peine mélangées, ce qui est totalement contraire à la théorie pointilliste.

luxeD1a– Retrouver dans le tableau chaque couple de couleurs complémentaires ci-contre (la femme debout, le bateau, la femme étendue, la femme assise à gauche).

Des coups de pinceaux rectangulaires d’indigo sur l’eau mettent en avant le corps et jouent avec le reflet rouge et rose que le bateau fait dans l’eau.

luxeF3a– Retrouver où se situent ces traits de dessin visibles.
Matisse laisse le dessin apparent et la couleur en surface, il a parlé dans ce tableau du conflit entre la couleur et le dessin.

– Essayez de recréer avec Photoshop le rose du ciel, à l’horizon.
La scène se passe dans la lumière de la fin de l’après-midi, avec un ciel de cette couleur rose typique du bord de la mer Méditerranée.

– Essayez de recréer avec Photoshop la couleur du fond du ciel (bien visible en haut du tableau).
La variation de la densité de la touche laisse apparaître un fond vert très pâle, presque blanc.
– Essayez de recréer avec Photoshop la palette de couleur sur le corps de l’enfant au peignoir.
L’enfant, traité avec des touches roses et mauves, est entouré d’un halo vert qui donne un effet de surnaturel et sur la gauche, la touche indigo se densifie.

– Sélectionnez quelques couleurs du tableau et, avec Photoshop, essayez de retrouver la bonne saturation et la bonne intensité.
L’ensemble est très coloré, les couleurs restent vives ou claires: des couleurs saturées pour arriver à une lumière extrêmement forte, chaude et contrastée.

luxeA2a– Sélectionnez  les bon agencement des couleurs utilisées par Matisse pour réaliser la partie gauche du ciel
La luminosité est donnée par irisation, la graduation des couleurs voisines sur le cercle chromatique s’assimile à la décomposition du spectre lumineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: