Récits d’un chasseur de Tourgueniev

Récits d'un chasseur de Ivan Tourgueniev

Récits d’un chasseur de Ivan Tourgueniev

1852: Une première édition qui rentre bredouille
Pour avoir montré l’homme sous le moujik, pour avoir peint hardiment la réalité qui porte en elle-même sa propre vertu dénonciatrice, pour avoir appelé Gogol, à sa mort « grand homme »…et avoir osé l’écrire, Ivan Tourgueniev est arrêté l’année même de la parution de ses Récits d’un chasseur.
« Il y a longtemps qu’on me regarde de travers, on s’est accroché à la première occasion venue », écrit-il.
La première édition en France ne rencontre pas un grand succès : 2 000 exemplaires vendus ; « excellent, artistique, mais, en France, on les (les Récits d’un chasseur) trouve ennuyeux. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: