La mort suspendue

© Montagne passion émotion

© Montagne passion émotion

Comment le film La mort suspendue de Kevin Macdonald m’a changé la vie!

Lorsque l’un des deux alpinistes du film sait qu’il a de fortes chances de mourir, au lieu de se dire, il ne faut pas que je meure, il se fixe de petits objectifs sans penser au côté désespéré de sa situation : atteindre ce rocher en 20 minutes, descendre en rappel de 10 mètres, etc.

Lorsque vous êtes face à une tâche qui vous semble hors de votre portée ou un problème familial qui vous désespère, oubliez la tâche et le problème familial, fixez-vous juste de petits objectifs à atteindre en oubliant l’objectif final. En fait, ce n’est que la transposition dans la vie de la méthode des éléments finis en physique! Et c’est très efficace.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: