L’importance des maths au Poker

P4031021Le poker ne serait pas ce qu’il est ni n’aurait un tel attrait s’il n’était qu’un jeu de hasard.
La dynamique du jeu se centre en effet principalement sur la stratégie, laquelle dépend de deux domaines: la psychologie et les mathématiques.
Nous savons d’ailleurs tous que les «matheux» disposent d’un avantage non négligeable au poker; on en trouve d’ailleurs un nombre assez important parmi les joueurs mondialement connus, comme Andy Block, un ingénieur  ; Paul Magriel, a qui l’on doit la «  M Theory  »  ; Chris Ferguson un spécialiste de la théorie des jeux, et le plus connu : John Forbes Nash, immortalisé dans le film «  Beautiful Mind  ».
L’utilité des maths au poker
On aurait tort de croire qu’il faut être un génie pour pouvoir tirer partie des avantages qu’offrent les connaissances mathématiques. En effet, si l’on évite de s’attarder sur des théories assez complexes comme l’est la théorie de l’équilibre de Nash appliquée au poker, les principes mathématiques utiles au poker sont en réalité assez basiques.
Parmi les plus importants à connaître, on retiendra:
– D’abord le contexte sur lequel se baseront les probabilités du jeux. C’est-à-dire, tout simplement, les cartes:
Il y a 52 cartes en tout, chaque rang contient 4 cartes, et chaque couleur contient 13 cartes.
– Puis les côtes et les probabilités. Il est particulièrement important de savoir les manier. Pas de problème si vous ne disposez pas de cette capacité intuitivement, puisqu’il existe un calcul  relativement simple : pour avoir une idée des chances qu’à votre tirage de rentrer, il suffit de multiplier par 4 le nombre d’outs au flop, en s’aidant de la turn et de la river.
Il peut également être très utile de s’informer des côtes et probabilités des principales situations du poker.
– Savoir calculer son espérance de vie, soit la rentabilité d’un coup, est aussi très utile. Pour ce faire, il suffit de soustraire le montant que vous avez à investir dans le pot à la probabilité de gagner le pot. Si le résultat de votre calcul est positif, vous gagnerez certainement sur le long terme. S’il est négatif, vous pouvez toujours gagner ce coup, mais plus vous le jouerez moins vous aurez de chances de gagner sur le long terme. Cela peut s’avérer utile si vous jouez en ligne par exemple dans les tournois Pokerstars.

Elky jouant en multitab.

Mais les maths ne sont pas tout  !
Ces outils sont certes utiles, mais il ne faut pas oublier que le poker est un jeu où l’on ne peut jamais disposer de toutes les informations nécessaires pour être certain de ses probabilités de gains. Les maths peuvent même s’avérer contreproductifs quand ils prennent le dessus sur l’intuition et l’expérience : une petite erreur lors de votre hypothèse initiale et ils ne vous seront plus d’aucun secours!
Une chose à retenir: les mathématiques ne sont pas tout et doivent surtout nous aider à estimer la rentabilité d’une prise de risque sur le long terme.

Même si terme de poker est né au XIXe aux États-Unis, ses origines remontent au Xe

Même si terme de poker est né au XIXe aux États-Unis, ses origines remontent au Xe

(J.Casin)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: