Fenugrec

Fenugrec © Secrets de plantes

Fenugrec © Secrets de plantes

Le fenugrec, ou trigonelle ou sénégrain ou trèfle corne de bouc, Trigonella foenum-graecum, de la famille des Fabaceae, est une plante des garrigues et des coteaux rocailleux du Bassin méditerranéen.
Elle est originaire de l’Inde et de l’Asie occidentale.
On la trouve aisément grâce à son odeur puissamment aromatique.

Le fenugrec sauvage est velu et seule sa tige centrale est dressée. Cultivé, il est glabre et tous ses rameaux sont dressés. Ses feuilles sont composées de 3 folioles. Le fenugrec porte des fleurs solitaires ou par paires, le plus souvent jaune pâle ou blanchâtres, teintées de pourpre à la base. Elles donneront des gousses étroites et allongées contenant des graines un peu aplaties en forme de cube. Ce sont ces graines que l’on utilise.

Usage

Connue des Anciens, la culture du fenugrec remonte à des temps très reculés. Le papyrus Ebers (2000 ans avant J.C) le mentionnait déjà comme remède contre les brûlures. Les Hippocratiques des Ve et VIe siècles avant J.C l’utilisaient comme mucilagineux.
Caton l’Ancien le recommandait pour engraisser le bétail.
Les monastères bénédictins l’introduisirent en Europe aux VIIIe et IXe siècles.
Au Moyen Age, la plante était recommandée contre quantité de maux.
Alors que les femmes européennes fuient les produits qui font grossir, les femmes orientales apprécient depuis très longtemps les vertus du fenugrec pour acquérir l’embonpoint que leur civilisation estime essentiel à leur beauté.
En France, la plante a été essentiellement cultivée pour engraisser rapidement les bestiaux.
On se sert de la plante pour faire fuir les charançons et autres insectes nuisibles.
Riche en mucilages, le fenugrec mêlé à l’eau des teintures empèse les tissus.
Le fenugrec est un cardiotonique. Il a des propriétés hypotensives, hypocholestérolémiantes, hypolipidémiantes et diurétiques. Il présente également des activités antibactériennes, antivirales et vermifuges. On lui attribue aussi des vertus galactagogues et aphrodisiaques. Il est recommandé comme fortifiant et stimulant de l’appétit.
Le fenugrec entre dans la composition de mélanges aromatiques. Dans de nombreux pays, on le donne comme nourriture aux troupeaux dans le but d’améliorer leur aspect extérieur et d’en obtenir un meilleur prix.
Pendant des années, le fenugrec a été très largement employé dans les cas de fièvres, de bronchites, de toux chroniques et de problèmes digestifs. Sa richesse en protides, glucides et lipides lui confère un pouvoir nutritif exceptionnel tant calorique que diététique. Il est tout particulièrement recommandé au cours des convalescences et en cas d’anorexie.
Le fenugrec est traditionnellement utilisé pour faciliter la prise de poids.
Le fenugrec est appliqué en cataplasmes sur les furoncles, les abcès, les ulcères, les eczémas. Il est utilisé pour apaiser les douleurs rhumatismales, les inflammations buccales ainsi que pour cicatriser les plaies et les lèvres gercées.
Les extraits de fenugrec sont utilisés pour leurs propriétés adoucissantes et hydratantes. Ils ont un rôle de stimulant capillaire. Ils présentent aussi des vertus régénérantes et tonifiantes qui justifient leur utilisation pour améliorer le tissu épidermique en prévention de la formation de vergetures.

Composition chimique et usages actuels

Les semences renferment :
– 20 à 30 % de glucides, notamment des oses (galactose, phytine, galactomannanes) et des osides (cellulose, hémicellulose, stachyose)
– 30 % de protides : acides aminés (arginine, histidine, leucine, lysine, tryptophane) et protéines (20 à 28 % d’albumine)
– 8 à 10 % de lipides : triglycérides d’acides gras (acide linoléique, acide oléique, acide palmitique, acide stéarique) et phospholipides (1 à 2 % de lécithines)
– des matières minérales : calcium, fer, phosphore
– des acides organiques : acide ascorbique (vitamine C)
– des composés phénoliques représentés par des flavonoïdes :
. des flavones (isovitexine, vitexine, lutéoline, orientine, homoorientine, saponarétine, vitexine-7-glucoside, vicénine)
. des flavonols (rutine, quercétine)
– des terpénoïdes : triterpènes parmi lesquels :
. des saponines : diosgénine, yamogénine, gitogénine, tigogénine, néotigogénine, fenugreekine
. des stéroïdes : sitostérol
. du squalène
– des vitamines : vitamine A (rétinol), vitamine B1 (thiamine)
– 0,015 % d’huile essentielle renfermant de l’anéthole
– des dérivés de la choline
– de l’acide nicotinique, du nicotinamide
– 28 % de lignine
– 0,36 % de trigonelline
– de l’inositophosphate de calcium et de magnésium
øLe fenugrec est un cardiotonique. Il a des propriétés hypotensives, hypocholestérolémiantes, hypolipidémiantes et diurétiques. Il présente également des activités antibactériennes, antivirales et vermifuges. On lui attribue aussi des vertus galactagogues et aphrodisiaques. Il est recommandé comme fortifiant et stimulant de l’appétit.

Utilisations alimentaires
Le fenugrec entre dans la composition de mélanges aromatiques. Dans de nombreux pays, on le donne comme nourriture aux troupeaux dans le but d’améliorer leur aspect extérieur et d’en obtenir un meilleur prix.

Utilisations pharmaceutiques
Pendant des années, le fenugrec a été très largement employé dans les cas de fièvres, de bronchites, de toux chroniques et de problèmes digestifs. Sa richesse en protides, glucides et lipides lui confère un pouvoir nutritif exceptionnel tant calorique que diététique. Il est tout particulièrement recommandé au cours des convalescences et en cas d’anorexie.
Le fenugrec est traditionnellement utilisé pour faciliter la prise de poids.
Le fenugrec est appliqué en cataplasmes sur les furoncles, les abcès, les ulcères, les eczémas. Il est utilisé pour apaiser les douleurs rhumatismales, les inflammations buccales ainsi que pour cicatriser les plaies et les lèvres gercées.

Utilisations cosmétiques
Les extraits de fenugrec sont utilisés pour leurs propriétés adoucissantes et hydratantes. Ils ont un rôle de stimulant capillaire. Ils présentent aussi des vertus régénérantes et tonifiantes qui justifient leur utilisation pour améliorer le tissu épidermique en prévention de la formation de vergetures.

L’emploi des extraits de fenugrec est recommandé dans :
– des lotions toniques pour cheveux mous et plats, abîmés et fragiles, des shampooings pour cheveux secs
– des huiles de massage pour le corps
– des crèmes raffermissantes pour peaux matures
– des soins hydratants pour peaux sèches
– des crèmes régénérantes anti-vergetures

Folklore

Le nom de genre « trigonella » vient du latin trigone car seuls 3 des pétales de la corolle sont bien visibles : l’étendard et les ailes ; la très courte carène est insignifiante.
Les gladiateurs et les athlètes consommaient du fenugrec pour être plus vigoureux. Par extension, c’est la plante de ceux qui veulent développer leur narcissisme et leur fortune. Il est alors recommandé d’en boire une §infusion§ ou d’en prendre un bain en se concentrant sur les succès espérés.
Attendant l’arrivée des navires d’Orient chargés de richesses, les armateurs de Venise ajoutaient chaque jour deux graines de fenugrec dans un pot. En cas de tempête, ils jetaient les graines à la mer pour qu’elle se calme. Si le navire accostait, ils enfouissaient les semences dans leur coffre rempli de pièces d’or.

En Italie, les jeunes seigneurs ambitieux du XVIe siècle plantaient du fenugrec sur leur balcon. Le matin, avant chaque lever du soleil, ils lui adressaient une prière de cet ordre : « Trigonelle, ma belle graine, fais que je devienne un mécène immensément riche ».

Recettes

Salade de germes de fenugrec

Faites germer des graines de fenugrec sur un torchon tenu humide.
Ingrédients
germes de fenugrec
huile de sésame
ciron vert
sel, poivre
laitue ou mâche ou endive

Les petites pousses au goût de noisette s’ajouteront à une autre plante pour une salade originale assaisonnée avec de l’huile de sésame et du citron vert.
Elles sont très fortifiantes et couramment alimentaires au Proche Orient.

Pour grossir

Afin de rendre les filles plus dodues, donc plus belles, sur les bords du Nil on nourrissait les jeunes filles à marier d’une composition de fenugrec, sésame et miel à prendre chaque matin.
Il en résultait un embonpoint très particulier.

Complément alimentaire

Le fenugrec, proposé sur la table dans un petit moulin (comme le poivre), est agréable à ajouter à la nourriture quotidienne : il ouvre l’appétit mais est aussi un complément alimentaire précieux.

Cataplasme anti-cellulite

Ingrédients
farine de fenugrec
eau chaude
linge

Délayer la farine avec l’eau chaude. L’enfermer dans un linge, poser ce cataplasme sur l’endroit douloureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: