Ce qu’il fallait voir en Algérie en 1929

La rade d'Alger en 1929

La rade d’Alger en 1929

En 1929, la France reste fière de ce qu’elle a accompli en Algérie, y débarquant le 14 juin 1830 « pour châtier les insultes faites aux représentants de la France et pour faire cesser l’esclavage et la piraterie ». A l’époque, l’Algérie était une entité géographique mais n’avait pas d’existence politique, son administration était rudimentaire et les tribus vivaient dans une quasi indépendance. Pour fêter les cent ans de présence du drapeau français à Alger, les revues proposent des voyages touristiques pour faire admirer les beautés naturelles de l’Algérie et… fierté coloniale oblige pour « faire apprécier les résultats de l’oeuvre de civilisation entreprise par la France ». Arrivé en ce point, tout est dit : ce n’était pas une coopération, pas une assistance, pas des échanges : nous imposions notre civilisation. L’issue d’une telle position est bien connue…Rome nous a colonisé et s’est fait mettre à la porte par les Gaulois, mais il nous en est resté quelque chose que nous ne pouvons renier. Tout est dans les formes et le respect de l’autre. C’est le terme oeuvre de civilisation qui porte en lui tout le mal, comme si nous étions les seuls a posséder LA civilisation!

Bref, continuons notre visite touristique de l’Algérie de 1929

– La plaine de la Mitidja, de marais pestilentiel est devenue région agricole féconde.

– 4 millions d’hectares cultivés.

– L’Algérie exportait chaque année 2 millions de quintaux de céréales, 3 à 5 millions d’hectolitres de vin (qui ont merveilleusement servi à couper les mauvais Bourgogne pendant des années!), 125 mille quintaux de primeurs, 400 mille tonnes de phosphates, un million de tonnes de minerais, 300 mille tonnes d’alfa, des conserves, des salaisons, des peaux, etc.

– Des ports ont été aménagés: les ports d’Oran et d’Alger sont le deuxième et le troisième de France par leur tonnage.

– 15 mille kilomètres de routes et près de 5 mille kilomètres de voies ferrées.

– 800 mille européens et  plus de 5 millions d’Algériens.

Le touriste pourra aussi admirer la beauté des ruines romaines: les superbes statues de Cherchell (Césarée), Tibaza, le Tombeau de la Chrétienne, le théâtre de Rusicade à Philippeville, les ruines presque intactes de la ville de plaisir qu’était Djémila, Timgad, cité impressionnante, immense au milieu des étendues désertiques avec son arc de triomphe, son capitole, son théâtre et sa fabuleuse puissance d’évocation.

Il ne faut pas oublier que les Romains ont occupé l’Afrique du nord pendant huit siècles alors que nous n’avons tenu qu’un peu plus de cent ans!!!

Iles étaient fort ces Romains! Je suis pour l’Europe de Rome!

A part ça, les touristes français en 1929 trouvaient qu’Alger était la plus belle ville de France.

Les montagnes algériennes ne sont pas très élevées mais souvent couvertes de forêts splendides de pin, chênes, thuyas et cèdres. Particulièrement remarquable sont le massif de l’Ouarsenis qui culmine à 1983 m et sa forêt de cèdres qui atteignent parfois 40 m de hauteur, la station estivale d’Ain-N’Sour.

La grande Kabylie est un immense massif montagneux, vaste comme un département français, très cultivée en moyenne et basse altitude : de multiples jardins sont dominés par les villages perchés au sommet des mamelons.

L’Algérie du sud est surtout célèbres par ses oasis. Colomb-Béchar est le point de départ pour le long chapelet des oasis de la Saoura qui conduisent au coeur du Sahara.

C’est Tlemcen qui, la première attire le touriste. Cette ancienne capitale du Moghreb central connut une remarquable prospérité dont témoignent les monuments du XIIe et XIIIe siècle. Bâtie au milieu de jardins verdoyants, elle est entourée des vestiges de la grandeur maure.

Blida est célèbre pour ses jardins, ses orangeries , son bois sacré, les cimetière d’El-Kébir, les gorges de la Chiffa où les singes viennent prendre leurs ébats.

Source : La Monde Illustré – 1929, numéro spécial Algérie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: