Viaduc de Cheviré

Viaduc de Cheviré

Viaduc de Cheviré

Long de plus de 1500 m, le viaduc de Cheviré porte une chaussée de 24 m. Les nécessités de la navigation sur la Loire demandent un tirant d’air de 52 m alors que la proximité de l’aéroport interdit de dépasser 84 m.

Aprés sept ans d’études – tunnel, pont à haubans, poutre droite -, ce dernier type est retenu et les marchés passés le 10 décembre 1987 à Quillery-Vezin pour les viaducs d’accès en béton précontraint, Baudin-Châteauneuf-Ateliers de Paimboeuf pour la travée centrale.caractéristiques
pont poutre
dimensions : 1500 m dont 162 m de travée en acier
durée du chantier : 1987 – 1991
ingénieur : Sétra – bureaux d’étude SEEE – SETEC
architecte : Philippe Fraleu
entreprise : Quillery-Vezin, Baudin-Châteauneuf, Ateliers de Paimboeuf

Chantier

Chantier du viaduc de Cheviré

Chantier du viaduc de Cheviré

Le franchissement de la Loire est marquée par deux piles plus massives, bien que d’un dessin proche de celui des autres piles. Ces deux piles portent en effet des consoles de 40 m de longueur  et la moitié chacune de la travée métallique de 162 m. La travée métallique, assemblée à Saint-Nazaire, est amenée à pied d’oeuvre par barge et hissée en place en une trentaine d’heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: