Guimauve

guimauve © Secrets de plantes

guimauve © Secrets de plantes

La guimauve ou mauve blanche, Althaea officinalis, de la famille des Malvaceae, est originaire des steppes asiatiques, d’où elle aurait gagné les régions méditerranéenne et atlantique.
En France, on la trouve fréquemment au bord des cours d’eau.
C’est une plante vivace herbacée, à racines bien développées, à tige robuste, dépassant 1 m de hauteur. Ses feuilles sont d’un délicat vert amande, épaisses, blanchâtres et veloutées, peu profondément divisées. Les fleurs en grappes compactes, solitaires, s’ouvrent de juin à septembre: elles sont grandes, délicates, rose lilas, munies d’un calicule. Le fruit est un polyakène.
Les enfants en croquent le fruit lorsqu’il est jeune, l’appelant « fromageon ».

Usages

La guimauve est la plus connue et la plus populaire des plantes émollientes.
On en utilisait feuilles, fleurs et racine à des fins médicinales.
Feuilles et fleurs en infusion étaient employées contre la toux et les bronchites. La racine soignait l’irritation des gencives : on en faisait des hochets vendus en officine ; la substance contenue dans cette racine tendre, mêlée à la salive des petits enfants qui faisaient leur dents, libérait des produits naturels analgésiants et calmait la douleur.

La décoction de racine était utilisée, en usage externe, pour soigner les peaux sèches, irritées, sujettes aux dartres.
La guimauve est cultivée dans les jardins tant pour la beauté de ses fleurs que pour ses propriétés médicinales.

Composition chimique et usages actuels

La feuille contient :
– des glucides, notamment des osides (amidon, 10 % de mucilages)
– des acides organiques : acide ascorbique (vitamine C)
– des composés phénoliques : flavonoïdes, principalement des flavones (8-hydroxylutéoline, 8-beta-gentibioside)
– des traces d’huile essentielle
La feuille et la racine de guimauve possèdent des activités anti-inflammatoires et antitussives.

Utilisations pharmaceutiques
La feuille ainsi que la racine sont traditionnellement utilisées en usage local comme traitement d’appoint adoucissant pour calmer les démangeaisons des affections de la peau (crevasses, écorchures, gerçures) et contre les piqûres d’insecte.
Elles sont également utilisées pour calmer les douleurs abdominales d’origine digestive et recommandées dans les toux bénignes occasionnelles.
Elles sont enfin traditionnellement employées pour le soulagement temporaire des maux de gorge et des enrouements passagers.

Utilisations cosmétiques
La racine et la feuille de guimauve bénéficient d’activités adoucissantes et hydratantes en raison de leur teneur en mucilages.
On recommande leur utilisation dans :
– des produits hydratants pour le corps
– des crèmes adoucissantes pour les mains
– des soins capillaires pour cheveux secs et normaux
– des crèmes destinées aux peaux sèches, sensibles et fragiles, notamment pour le contour des yeux

Folklore

Le mot guimauve viendrait d’une déformation du latin « bis-malva », deux fois la mauve, montrant en quelle estime on tenait cette plante. D’autant plus que « malva » viendrait d’une racine grecque, signifiant soigner! Recensée dans le Capitulaire de Charlemagne, la guimauve a toujours fait partie des jardins monastiques.
Son symbole est celui de la douceur extrême.
Comme beaucoup de plantes protectrices, on la suspendait entière, la tête en bas, dans les habitations.
Lors des ordalies, célèbres “jeux de la vérité” médiévaux, s’enduire les mains de suc de guimauve aurait permis de saisir, sans se brûler, le fer incandescent que le bourreau vous tendait et de prouver ainsi votre innocence.

Recettes

Bain pour pieds cornés
Ingrédients
5 litres d’eau
1 litre de graines de lin
1 kg de guimauve
Faites macérer dans l’eau tiède, passez et faites réchauffer pour le bain.

Gelée de guimauve

La racine de guimauve est considérée comme la reine des adoucissants pour les peaux sèches, irritées et ayant tendance aux dartres.
Ingrédients
racine de guimauve
eau
Faire bouillir pendant quelques minutes de la racine de guimauve, coupée en morceaux, dans assez d’eau pour la recouvrir. On obtient une gelée adoucissante pour les peaux fragiles et sensibles.

Infusion ou macération

Utilisations de la guimauve :
– macération de racine à froid : 20g par litre
– infusion de feuilles et de fleurs à part égale
– infusion feuilles,  fleurs, racines à part égales
à prendre à raison de 3 tasses par jour pour calmer toutes irritations et inflammations.

Faire ses dents

Demander à l’herboriste ou au pharmacien un bâton de guimauve.
Le bébé mordra la racine, sa salive et les substances contenues dans la racine forment un excellent analgésique qui va calmer cette insoutenable douleur.

Contre les abcès

Lorsqu’on dit abcès, on dit infection. Il faut donc toujours chercher la cause de l’abcès.
Mais pour “faire mûrir” l’abcès afin d’éliminer le pus qu’il contient, la préparation suivante, en traitement externe, est rapidement efficace et soulage le mal.
préparation :
10 g de sureau (fleurs)
10 g de lin (graines)
10 g de lierre terrestre
10 g de guimauve (racines)

Faire bouillir 1/4 de litre d’eau pendant 3 à 4 minutes.
Laisser infuser 10 minutes.
Lorsque la température est supportable, poser en §cataplasme§ recouvert d’une gaze.
Conserver 10 minutes.
Renouveler 2 à 3 fois par jour.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: