Gaudi ou le triomphe de l’architecture vérité

Sagrada Familia à Barcelone

Sagrada Familia à Barcelone

Comestible selon l’image favorite de Dali, indigeste pour le commun des mortels qui n’a pas un estomac d’autruche, l’architecture de Gaudi est très riche : elle s’apparente au gothique dont elle rénove les structures, à l’Art nouveau dans la surcharge des détails mais aussi dans la volonté de l’architecte de contrôler l’ensemble de la production y compris l’ornementation.
Architecture d’équilibre, très « scientifique » (comme l’a dit Le Corbusier) : toutes les courbes se veulent géométriques entre guillemets. L’ensemble donne une impression d’instabilité qui apparente l’œuvre du grand architecte catalan à l’expressionnisme.
Un an avant sa mort, en 1925, il travaille encore à transformer la nef de la Sagrada Familia, commencée en 1883.
L’œuvre d’une vie !

Antonio Gaudi

Antonio Gaudi

Gaudi y Cornet Antonio, architecte catalan
1852 (Reus, près de Tarragone) – 1926 (Barcelone)

Les constructions de l’architecte catalan Antonio Gaudi semblent venir de l’univers du rêve et même aussi du cauchemar. Surchargées de sculptures, de décorations, composées des matériaux les plus divers, elles défient le bon sens, le bon goût et l’équilibre.
Gaudi est le descendant de chaudronniers et de marins ; il reçoit une éducation traditionnelle et fait ses études d’architecture à Barcelone.
Elève indépendant et rétif à la pédagogie conventionnelle, il est, dès sa jeunesse, un architecte inspiré ; il n’invente pas un style, il les interprète tous et il les juxtapose. C’est par la couleur et le mouvement qu’il donne à ses œuvres une vie intense. Pourtant, si son imagination a tous les droits, si l’artiste plie les contraintes matérielles à ses exigences, la structure de ses édifices, faite de formes obliques, de paraboles, obéit à une logique rigoureuse et strictement contrôlée géométriquement.
C’est à juste titre qu’il est considéré comme un des pionniers de l’architecture rationnelle et fonctionnelle.

1875-77 : il réalise pour le maestro de obras José Fontseré les clôtures et les portes du parc de la Cuidadela
1878 : Gaudi obtient son diplôme d’architecture
1878-80 : construction de la maison de Manuel Vicens à Barcelone
1883-85 : villa El Capricho
1882 : dessin de la façade de la cathédrale de Barcelone
1883-1926 construction de l’église de la Sagrada Familia à Barcelone
1885-89 : construction du palais Guëll
1900-02 : villa Bellesguard d’inspiration plus mauresque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: