Ispaghul

Ispaghul © Secrets de plantes

Ispaghul © Secrets de plantes

L’ispaghul ou psyllium indien, Plantago ovata Forsk, de la famille des Plantaginaceae, est une plante très commune et cultivée en Asie occidentale, en Inde et au Pakistan.
Elle a été facilement acclimatée dans les régions du bassin méditerranéen.
C’est une plante annuelle et herbacée, haute de 10 à 50 cm.

Ses feuilles sont simples, linéaires, étroites, vert clair. Ses petites fleurs blanches sont régulières ; elles sont groupées en épi au sommet de la hampe florale. Le fruit est une capsule dont la partie supérieure se soulève à la manière d’un couvercle. Les graines qu’elle contient sont rosées, petites, de forme aérodynamique.

Usages

On utilise les graines séchées avec leurs téguments pour leur effet laxatif mécanique : celui-ci est dû à leurs mucilages très hydrophiles, doués d’un fort pouvoir de gonflement et à leurs fibres insolubles.
L’ispaghul est indiqué comme laxatif non irritant, doux. Il est conseillé en particulier pour les enfants, les personnes âgées ou fragiles, dans les cas de côlon irritable et d’obésité. Les mucilages agissent en augmentant le contenu fécal du côlon par la formation d’un gel colloïdal hydrophile. Cette action est utile dans le traitement de la constipation.
La médecine populaire préconise également l’ispaghul dans le traitement des hémorragies internes.

Composition chimique et usages actuels

Les semences renferment :
– des glucides, notamment des osides : environ 30 % de mucilages constitués principalement de L-arabinose, de D-xylose et d’acide aldobiuronique
– des protéines
– 5 % de lipides : triglycérides constitués d’acides gras (3 % d’acide linolénique)
– des terpénoïdes parmi lesquels :
. des iridoïdes : aucuboside
. des triterpènes : stéroïdes (campestérol, beta-sitostérol, stigmastérol)
– des traces d’alcaloïdes
Leur teneur en mucilages confère aux semences d’ispaghul des propriétés laxatives.
Elles sont également anti-inflammatoires et amaigrissantes.

Usages pharmaceutiques
Les semences d’ispaghul sont utilisées dans le traitement symptomatique de la constipation en raison de leur teneur en mucilages. On les préconise également comme adjuvant dans le traitement de l’obésité, du diabète et de l’hypercholestérolémie.
On recommande les semences d’ispaghul pour leurs activités anti-inflammatoires contre les ulcères gastriques, les infections rénales.

Usages cosmétiques
Les semences d’ispaghul jouissent d’activités hydratantes et adoucissantes et sont recommandées dans la conception de :
– shampooings pour cheveux secs et normaux, pour les cheveux des bébés
– soins hydratants pour le contour des yeux, destinés aux peaux sèches et délicates
– produits adoucissants pour le corps
– crèmes après-soleil
– lotions après-rasage

Folklore

Plantago dérive du latin “planta” qui désigne la plante du pied et “ago” : “je pousse” fait allusion à la forme des feuilles.
Porté autour du cou, l’ispaghul préviendrait des scrofules.

 

Recettes

Laxatif

1 cuillerée à café de graines
dans 1 demi verre d’eau, yaourt ou soupe à peine tiède
3 à 4 fois par semaine
Excellent laxatif pour les personnes fragiles.
Ne jamais prendre les graines sans liquide.

Bibliographie et sources : voir l’article sur l’erysimum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: