Eau de vie, eau de mort

Puits de pierre en Picardie

Puits de pierre en Picardie

Cop21, c’est le moment de parler de l’eau, source de vie et source de mort. Lorsque j’ai écrit les 100 mots de l’eau pour les PUF, j’ai été frappée par le fait qu’en France, l’eau arrive au robinet des citoyens si fluidement que personne ne semble conscient des prouesses techniques et politiques que cela implique. L’eau potable, si indispensable à l’homme, n’est pas un argument électoral aussi dans nombre de pays, l’absence de volonté politique est responsable de plusieurs millions de morts suite aux maladies dues à la contamination de l’eau. L’eau tue plus que les guerres.Lest activités de l’homme et les animaux contaminent l’eau qui contamine l’homme. L’eau est directement impliquée dans 80% de maladies sur Terre.

Bestiaire des petites bêtes très méchantes

Le schistosome ou bilharzie mesure 10 à 15 mm pour 1 mm de diamètre, il vit dans les eaux douces et stagnantes et transmet la bilharziose, seconde parasitose dans le monde après le paludisme qui affecte plusieurs centaines de millions d’individus. C’est fou ce que ce ver parasite aime les rizières africaines. Il pond ses larves dans des mollusques qui sont relarguées par millier dans l’eau. Ces larves perforent la peau humaine, s’infiltrent et se développent dans le système veineux et les viscères de l’organisme. Elles provoquent fièvres, douleurs, hémorragies, cirrhose et cancer de la vessie. Les oeufs pondus dans l’organisme sont en partie excrétés dans les selles et les urines contaminant les points d’eau, etc.

Le vibrion cholérique ou bacille virgule est responsable de plusieurs millions de cas de choléra dans le monde, surtout en Amérique du Sud et en Afrique. Il survit une dizaine de jours dans l’eau des fontaines, des pompes, des margelles de puits, des seaux. Lorsqu’il infecte l’homme, il libère une toxine qui provoquent des vomissements et des diarrhées telles que l’on meurt très vite de déshydratation. Et bien entendu bacilles et toxines sont éliminés dans les selles et les urines pour aller contaminer les points d’eau, etc.

Dans de nombreux pays, l’accès à l’eau se fait encore par les puits dont l’eau est souvent contaminée,les eaux usées rejoignent l’océan sans traitement préalable et les bacilles se fixent sur le plancton, absorbé par les poissons et les fruits de mer, eux-même mangés par les humains, etc.

Le ver de Guinée ou filaire de Médine mesure 35 cm à 1 m pour 1,7 mm de diamètre. Il adore les puits ouverts africains et provoque une des parasitose les plus importantes qui affecte quelques 50 millions de personnes. Les larves de ce ver sont hébergées pendant 4 à 6 semaines par de minuscules crustacés, les cyclops que les utilisateurs des puits ingurgitent avec l’eau sans s’en rendre compte. Le ver provoque ulcères, abcès, arthrite et après avoir pondu quelques milliers d’oeufs, il gagne l’épiderme, y pratique un petit forage pour retourner dans l’environnement aquatique et re-contaminer l’eau, etc.

L’onchocerque, vers parasite de la petite mouche simulie mesure 60 cm de long pour un diamètre de 0,3 mm. La mouche dépose ses oeufs dans des eaux courantes, elle se nourrit de sang, humain de préférence et transmet l’onchocercose au cours d’une piqure. Les larves gagnent le réseau lymphatique pour se reproduire puis la descendance infecte la peau et les muqueuses, prurit, gale, lésions de la rétine, etc. Cette parasitose, ou cécité des rivières affecte plusieurs dizaine de millions d’Africains. Les personnes infectées infectent des simulies saines venues les piquer, etc.

Shigelles, salmonelles, colibacilles (bactéries de quelques microns), rotavirus (virus de quelques centièmes de microns), amibes, girardia (parasites) envahissent les puits, les pompes, surtout au moment de la mousson, lorsque l’eau inonde tout et ramasse sur son passage tous les agents infectieux qu’elle rencontre avant d’aller rejoindre les puits sans traitement préalable. Tous ces agents infectieux affectent les intestins et provoquent des diarrhées et donc des déshydratation sévère et souvent mortelles chez les jeunes enfants et les personnes âgées.

Eau potable et eau biocompatible

Une eau potable est une eau qui respecte les normes en vigueur (qui fluctuent…) pour ne pas nuire à la santé. Une eau biocompatible est une eau dont la consommation prolongée n’altère pas la santé.

Certaines eaux respectent les normes mais contiennent des quantités non négligeables de certains polluants nocifs pour la santé.

Les nitrates et les pesticides contaminent l’eau des nappes phréatiques en particulier dans les zones d’agriculture intensive, cette contamination se répercute en partie non seulement sur l’eau de boisson mais dans les fruits et légumes. Le vrai danger des nitrates provient des nitrites issus de la digestion des nitrates qui sont à l’origine de difficultés respiratoire. Quant aux pesticides, ils affectent le système nerveux central et certains sont cancérigènes.

Le fluor à faible dose est un inhibiteur des caries et protège de l’ostéoporose mais des eaux trop riches en fluor entraîne la fluorose, affection qui provoque une calcification précoce des ligaments, des anémies, etc. Certains pays (mais pas la France) rajoutent  du fluor dans l’eau de distribution, mais les effets nocifs semblent l’emporter sur les effets bénéfiques et plusieurs pays ont déjà stoppé cette pratique.

Le plomb contaminait souvent l’eau de boisson lorsqu’elle circulait dans des canalisations anciennes en plomb. Ces canalisations ont toutes été remplacées dans le réseau public. Si vous avez une maison ancienne, vérifiez que du compteur jusqu’à votre maison ne subsistent pas de canalisation en plomb. Le plomb est toxique pour les femmes et les enfants, il provoque le saturnisme (anémie, insuffisance rénale et troubles neurologiques).

Les eaux minérales ne sont pas soumises aux normes appliquées aux eaux de distribution et sont assimilées à des médicaments, elles sont très chargées en oligoéléments, la proportion variant énormément d’une eau à l’autre. Attention donc de ne pas consommer n’importe quelle eau minérale de façon continue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: