Lavandin

Lavandin © Secrets de plantes

Lavandin © Secrets de plantes

Les lavandins, Lavandula hybrida Reverchon, Lavandula angustifolia, Lavandula latifolia, de la famille des Lamiaceae, sont des hybrides formés entre la lavande vraie et la grande lavande (aspic). Ils sont cultivés en Europe pour leurs essences.
Le lavandin est une plante herbacée de 50 à 70 cm de haut, vivace et vigoureuse. Les feuilles du lavandin sont plus amples que celle de ses géniteurs. Duveteuses en hiver et vertes l’été, elles ressemblent à celles de la sauge. Les tiges florales ligneuses, très ramifiées, surtout dans leur partie supérieure, portent des fleurs irrégulières, de couleur bleu foncé et dont les étamines sont stériles.
Il fleurit en août.

Usages

Les fleurs de lavandin sont généralement transformées en essence.
On produit également des plantes séchées pour l’herboristerie.
L’essence de lavandin a surtout des emplois industriels (détergents, savonneries).
La paille de lavandin sert à la fabrication d’isolants thermiques, de matériaux de construction et de panneaux de particules. On l’utilise aussi dans l’alimentation animale, le compost et le chauffage domestique.
L’essence est un dégrippant pour les machines.
Les fleurs mondées sont vendues en sachets et font de beaux bouquets pour l’exportation.

Composition chimique et usages actuels

Les fleurs renferment :
– des composés phénoliques représentés par :
. des flavonoïdes de type flavones : lutéoline
. 5 à 10 % de tanins
. des coumarines simples : coumarine, herniarine, ombelliférone
– des terpénoïdes : triterpènes particulièrement des saponines : acide ursolique et des stéroïdes : phytostérol
– plus de 1 % d’huile essentielle composée de terpénoïdes :
. monoterpènes tels que 40 % d’acétate de linalyle, environ 2 % de bornéol, 10 % de camphre, 10 % de cinéole, géraniol, limonène, 30 % de linalol, environ 2 % de cis et trans-ocimène, acétate de bornyle, acétate de lavandulyle, acétate de géranyle
. sesquiterpènes (caryophyllène)
L’huile essentielle de lavandin est douée de propriétés analgésiques, anti-inflammatoires, sédatives et antispasmodiques.
Elle est aussi carminative, diurétique et stomachique. On lui reconnaît par ailleurs des activités anti-asthéniques.

Usages pharmaceutiques
L’huile essentielle de lavandin est principalement employée pour ses vertus sédatives dans le traitement des troubles nerveux (insomnie, troubles du sommeil, angoisses).
Elle est aussi conseillée dans les dermatoses infectieuses (ulcères variqueux, plaies et brûlures).

Usages cosmétiques
L’huile essentielle de lavandin possède des propriétés adoucissantes, tonifiantes et antiseptiques. Elle est aussi insectifuge.
L’ensemble de ces propriétés fait de l’huile essentielle un actif recommandé dans :
– des produits capillaires pour cheveux à tendance pelliculaire, pour cheveux mous et plats
– des produits pour le corps : produits pour le bain à effet relaxant
– des produits de soin du visage : crèmes apaisantes pour peaux abîmées, sensibles et fragiles ; des produits tonifiants pour peaux matures, fatiguées et ternes
– des crèmes repulsives d’insectes.

Folklore

Le terme de lavandin date de 1945 et fut attribué à la plante par Bosco. Lavandula viendrait du latin lavare, laver, purifier, de par son utilisation pour parfumer les bains.
Elle symbolise amour, bonheur et paix.
On lui attribue des pouvoirs bénéfiques en amour, de protection, de chasteté, de bonheur et de paix.
Pendant longtemps, les Romains mettaient des sachets de lavande dans les coffres et armoires en faisant des voeux d’amour. On parfumait à la lavande le papier à lettre des amants. Elles étaient réputées pour préserver des sévices conjugaux.
Un bain à la lavande est excellent avant une méditation.
On disait également qu’un tel bain provoquait des rêves de clairvoyance et que si un homme mangeait ses fleurs, il pouvait voir des fantômes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: