Le Sultan avait trop chaud – chap 47

bayer51Alors pour reposer les beaux jeunes gens (car Saïd pendant ce dur labeur avait assisté Julien toutes ces nuits et ces jours d’orgie intellectuelle) de leurs émotions et découvertes, toutes les femmes de la maison de Shamir, y compris la petite fille, la belle Djamila, décidèrent d’organiser un festin pour Julien et Saïd.
Elles les emmenèrent d’abord au hammam; des domestiques s’approchèrent des jeunes gens, les déshabillèrent, prirent leurs habits et leur en donnèrent d’autres propres, amoureusement aplatis et pliés. Quand ils furent nus, ils leur mirent des colliers odoriférants et les massèrent jusqu’à ce qu’ils s’endorment de repos. Puis ils les baignèrent et les frottèrent avec des onguents pour leur assouplir la peau.
Après avoir quitté le hammam, ils furent menés dans un lieu enfoui au milieu des jardins, où coulaient des eaux courantes, poussaient des arbres de toutes les essences, mûrissaient des fruits exotiques et volaient des oiseaux multicolores. Un paradis tout de délices et de saveurs étranges et douces que la langue humaine serait bien pauvre à décrire. Alors au milieu de ce lieu de rêve, les esclaves se mirent à dresser une nappe qu’ils couvrirent de mets succulents, de fruits les plus choisis et des meilleurs vins qui conduisent à la vraie ivresse sans rendre malade.
Le festin fut si féerique (on avait allumé partout des flambeaux et des bougies de couleurs variées) qu’avec les derniers restes que les serviteurs enlevèrent à la fin de la nuit les deux jeunes hommes faillirent croire qu’ils avaient aussi emporté leur raison.
Julien tout à son rêve, demeura ainsi un long temps tout saisi et songeur.
Puis il confondit rêve et sommeil et s’abandonna ainsi dans les bras de la nuit. Il poursuivit ainsi son idylle dans le repos des sens après qu’ils aient été sollicités avec autant de raffinement et de délices.
Il se réveilla dans les douces lumières de l’aurore, tout ragaillardi et détendu.

Post navigation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: