Litchi

Litchis

Litchis

Le litchi, litchi de Chine ou cerisier de la Chine ou litchi ponceau, Litchi chinensis, de la famille des Sapindaceae, est un petit arbre d’origine asiatique aujourd’hui cultivé dans le monde entier pour ses fruits. Il produit une noix rouge et ronde, de 4 cm de diamètre, dont la coque est tendre et rugueuse. La pulpe, qui recouvre une large graine brune, est délicieuse : juteuse et sucrée.
La majorité de la production mondiale provient de Chine, d’Inde et des Philippines. Le litchi est un petit arbre de 5 à 6 mètres de haut, au feuillage luisant toujours vert, qui peut vivre plusieurs centaines d’années. Ses toutes petites fleurs jaunes sont différenciées sexuellement et ne fleurissent pas simultanément sur le même arbre. Il produit une noix rouge et ronde de 4 cm de diamètre dont la coque est tendre et rugueuse et dont la pulpe, juteuse et sucrée, recouvre une large graine brune.

Usages

De nos jours, les fruits du litchi sont connus de tous.
En Inde et en Chine, on les consomme traditionnellement avec du sirop de sucre. En Europe, on en mange la pulpe dans les salades de fruits et ils accompagnent de nombreux desserts.
Le miel récolté au voisinage des litchis est très populaire en Chine : agréablement parfumé, il a réellement le goût du fruit et ne durcit pas avec le temps.
Toutes les parties de la plante sont utilisées dans la médecine populaire chinoise depuis fort longtemps : une consommation modérée du fruit soulage la toux sèche et les gastrites ; un thé, fabriqué à partir de la coque de ce fruit, est utilisé traditionnellement contre les diarrhées ; ses graines auraient une action analgésique; en gargarismes, la décoction de racines et de fleurs est préconisée contre les maladies de la gorge.
En Inde les graines sont réduites en poudre et employées pour traiter les troubles intestinaux grâce à leur pouvoir astringent.
Le fruit serait cependant légèrement toxique à forte dose: une croyance populaire en Chine voudrait  qu’une consommation excessive entraîne fièvre et saignement de nez.
De récentes études ont montré que les racines de litchi ont une action contre certaines tumeurs cancéreuses.

Folklore

Le litchi tire son nom du chinois li-chi, mot que l’on employait pour désigner l’arbre dans la région de Canton. Il est connu et utilisé depuis des milliers d’années dans le sud-est asiatique. Ainsi, on pense qu’il a été cultivé en Malaisie dès 1500 avant J.C. Il est étroitement lié à la culture chinoise : on en trouve trace dans la littérature dès le XIe siècle. Il s’est peu à peu répandu dans les pays voisins et les îles proches, jusqu’en Inde. On a ensuite tenté de l’implanter dans différentes parties du monde, mais sa culture reste difficile car l’arbre supporte difficilement le changement de climat.
La tradition populaire chinoise a donné des noms imagés et poétiques aux différentes espèces de litchi :
kwai mi (« goût de cannelle « ),
hsiang li (« litchi parfumé « ),
hsi chio tsu (« corne de rhinocéros « ),
hak ip (« feuille noire « ),
tim ngam (« doux rocher « ),
fei tsu hsiao (« sourire de la concubine impériale « )…

Recettes

Les litchee séchés peuvent être dégustés comme des raisins secs ou ajoutés dans le thé à la place du sucre.
Dans les grandes villes vous en trouverez dans les épiceries asiatiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: