Le Sultan avait trop chaud – chap 55

Gravure de Jan Voss

Gravure de Jan Voss

Même Assidi ne parvint pas à lui faire parvenir un message.
Azaïra était désespérément seule et ne pouvait plus attendre d’aide de personne. Elle n’avait même pas cherché à découvrir le secret caché dans le coffret que lui avait apporté le forgeron et que les gardes du sultan lui avaient transmis après que celui-ci ait été relâché.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: