Marrube noir

Marrube noir © Secrets de plantes

Marrube noir © Secrets de plantes

Toutes les parties du marrube noir, Ballota nigra, Ballota foetida ou ballotte fétide de la famille des Lamiaceae, dégagent une odeur désagréable, elle se fait d’autant plus remarquer qu’elle pousse souvent en petit buisson assez élevé sur les bords des chemins et dans les décombres de presque toute la France. Ses feuilles, typiques à la famille des Lamiaceae, sont peu allongées, crénelées, gaufrées et plus ou moins velues . Ses fleurs le plus souvent purpurines (parfois blanches) sont caractérisées par un calice velu en tube terminé par 5 lobes pointus faiblement mucronés et égaux entre eux. 

Usages

On emploie ses sommités fleuries récoltées en fin d’été.
C’est un antispasmodique remarquable qui a été employé contre l’épilepsie. Elle a été longtemps confondue, quant à son usage, avec le marrube blanc et ce n’est qu’à partir du XVIIe siècle que l’on commence à découvrir ses multiples propriétés.
Elle stimule le fonctionnement de la vésicule biliaire : les angoissés, les insomniaques et les femmes ménopausées l’utilisaient avec succès.
Aujourd’hui elle est utilisée de même pour agir sur les troubles nerveux et les problèmes d’engorgement de la vésicule biliaire.
On l’a utilisée à l’extérieur contre la teigne ou d’autres maladies de la peau ou du cuir chevelu.

Composition chimique et usages actuel

Les sommités fleuries contiennent :
– des composés phénoliques : acides phénoliques (acide caféique)
– des terpénoïdes parmi lesquels :
. des diterpènes : la marrubiine
. des triterpènes : saponines
– des dérivés labdaniques furaniques : balloténol, ballotinone, 7-alpha-acétoxymarrubiine
– de la choline
– de la bétaïne
On reconnaît au marrube noir des vertus antispasmodiques efficaces contre les toux quinteuses.
Le marrube noir possède également des activités sédatives et anxiolytiques.
Les propriétés cholérétiques et cicatrisantes de la plante ont également été mises en évidence.

Usages pharmaceutiques
La drogue est traditionnellement utilisée dans le traitement symptomatique de la toux et des vomissements du nourrisson.
Elle est également réputée dans le traitement symptomatique des états neurotiques de l’adulte et de l’enfant, notamment en cas de troubles mineurs du sommeil.
Elle peut aussi être utile pour traiter l’anxiété et les troubles nerveux liés à la ménopause.
La plante est fréquemment associée à la passiflore et à la valériane.

Usages cosmétiques
Le marrube noir est utilisé pour ses vertus anti-oxydantes et régénérantes. On lui reconnaît de plus des activités antiseptiques.
Ces propriétés font du marrube noir un bon actif dans :
– des shampooings pour cheveux normaux à tendance pelliculaire
– des crèmes régénérantes pour peaux abîmées ou stressées
– des crèmes pour peaux matures ou normales

Folklore

Cette affreuse odeur qui tient du moisi des caves humides et de la mèche qui charbonne selon le Dr. H. Leclerc a peut-être valu à la ballote fétide son appellation de ballo en grec qui veut dire je rejette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: