La mélisse

Mélisse © Secrets de plantes

Mélisse © Secrets de plantes

La mélisse, Melissa officinalis, de la famille des Lamiaceae, en France n’existe à l’état sauvage qu’en Corse. Dans le reste du pays, elle s’est échappée des jardins ou est un reliquat d’anciennes cultures médicinales. Elle peut passer inaperçue au milieu d’un bouquet d’ortie piquante ou d’ortie blanche car elle leur ressemble. Elle ne pique pas et son parfum citronné et sucré l’en distingue sûrement : il lui a valu le surnom de citronnelle. Plante herbacée vivace assez élevée (50 à 60 cm). Tige droite et lisse portant des feuilles ovales, opposées, dentées et nervurées. Des fleurs  blanc rosé, en forme de tube, s’épanouissent de juin à septembre à l’aisselle des feuilles. La plante toute entière à l’odeur et la saveur du citron sans son acidité.

Usages

Sa tisane agréable agit à merveille sur la digestion.
Elle est à la fois stimulante et calme les problèmes d’origine nerveuse.
Elle a de multiples indications comme les rhumatismes, les palpitations, la mélancolie ou « pour atténuer les quintes de mauvaise humeur des jeunes filles ».
Elle résout les plaies.
Herbe aromatique, on l’emploie fraîche en cuisine dans des salades.
Séchée, elle entre dans la composition traditionnelle des « vins de mélisse », de l’absinthe ou de la célèbre Eau de Mélisse des Carmes.

Folklore

Melissa signifiant abeille en grec, il n’est pas étonnant que la mélisse soit l’herbe aux mouches (à miel bien sûr) ou bien encore le piment des abeilles. Les apiculteurs, depuis Virgile, en frottent les parois des ruches pour que les essaims volants s’y posent et ne les délaissent pas.
En Alsace, la coutume voulait que les jeunes mariés laissent tremper pendant la nuit une tige de mélisse dans du vin; au matin, chacun la tirait par un bout et celui qui gardait le plus long fragment dans la main était sûr de « porter la culotte » dans la maison.

Recettes

Crépinettes à la mélisse

Ingrédients pour 1 personne
200 g de viande ou 2 crépinettes par personne
1 oeuf
20 g de beurre ou 30 g de crème
1/2 cuillerée à café de mélisse
25 g de mie de pain râpée
1 crépine de porc
sel, poivre

Hachez la viande avec tous les ingrédients, goûtez et rectifiez l’assaisonnement en tenant compte de l’assaisonnement préalable de la viande.
Faites des portions de 100 à 120 g en leur donnant la forme d’un beefteak haché, enveloppez-les dans la crépine que vous trouverez chez votre charcutier.
Faites cuire à la poêle une dizaine de minutes.
Bonne recette pour utiliser un reste de viande blanche, veau, porc ou volaille.

Infusion de mélisse

Posologie
1 cuillerée à café
1 tasse à thé d’eau bouillante
infuser 2 minutes
Spécifique des jeunes adolescentes qui pleurent sans savoir pourquoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: