Le millet

Millet © secrets de plantes

Millet © secrets de plantes

Le millet, Panicum miliaceum L. de la famille des Poaceae, est une plante annuelle, originaire d’Inde. La culture de cette graminée remonte à la préhistoire dans le Sud de l’Europe, en Egypte et en Asie. C’est le « milium » des latins. Son origine est discutée, Inde ou région égypto-arabique.
Le millet est cultivée en Europe comme plante fourragère ou pour les oiseaux, mais dans les pays chauds, c’est une plante alimentaire. Le rhizome est court et muni de fibres charnues et les feuilles sont larges, lancéolées, à gaine pubescente. La plante porte de nombreux épillets réunis en panicules. Les fruits sont petits, jaunâtres, ovoïdes.

Usages

Les graines sont utilisées pour leurs propriétés émollientes et adoucissantes.
Le millet est utilisé en cataplasme sur les abcès et furoncles et en cas d’oedème.
Les extraits de millet entrent dans la composition de produits cosmétiques, notamment après solaires.
La bouillie de millet est la base de l’alimentation dans de nombreux pays.

Composition chimique et usages actuels

La semence contient :
– des glucides : oses et osides (amidon, mucilages)
– des protides : des acides aminés et des protéines
– des lipides : triglycérides constitutés d’acides gras (acide linoléique et acide ricinoléique)
– des matières minérales
– des acides organiques : acide ascorbique (vitamine C) et acide formique
– des triterpènes : stéroïdes (phytostérol et sitostérol)
– des vitamines : vitamine A (rétinol) et des vitamines B
– de la choline
Le millet est réputé anti-anémique et fortifiant.
On lui reconnaît d’autre part des propriétés diurétiques, sudorifiques et anti-diarrhéiques.
En usage externe, il possède une action cicatrisante et anti-oedémateuse.

Utilisations alimentaires
Les semences du millet ont une valeur alimentaire proche de celle du blé. On les consomme en Asie, en Afrique ou en Europe orientale, sous forme de bouillies et de galettes.

Utilisations pharmaceutiques
Les semences du millet sont recommandées pour stimuler l’organisme en phase de convalescence. On les emploie également comme ingrédient sudorifique dans le traitement de la grippe.
On peut les utiliser en cas de diarrhée.
La médecine traditionnelle asiatique conseille des cataplasmes à base de semences de millet pour soigner les abcès et les furoncles. Les semences brûlées et mélangées à de l’huile sont, en outre, appliquées sur les blessures afin d’en favoriser la cicatrisation.

Utilisations cosmétiques
Les semences du millet présentent des vertus hydratantes, régénérantes et restructurantes, qui lui confèrent des vertus anti-âge reconnues.
Elles jouent d’autre part le rôle de conditionneur capillaire et possèdent une activité filmogène cutanée.
Ces propriétés font que les extraits de millet sont utilisés dans :
– des shampooings pour cheveux normaux et secs, des lotions stimulantes pour cheveux abîmés et fragiles
– des produits émollients pour le contour des yeux
– des laits corporels
– des crèmes hydratantes pour les mains
– des crèmes pour peaux normales ou sèches
– des produits restructurants pour peaux matures ou abîmées
– des produits de soin pour bébés

Folklore

Le millet a reçu divers noms, panicium ou milium au moyen-âge ou mil dans l’usage populaire.
Il aurait inspiré aux chinois le nom de la constellation Tien-Tsi, millet du ciel  sa clarté et sa grandeur présagent une récolte abondante et elle est considérée comme la résidence du dieu des céréales.
Le grain de millet évoque ou symbolise une chose extrêmement petite et rêver de millet est un mauvais présage, qui prend la signification de misère.

Recettes

Bouillie de millet

Ingrédients
millet
lait
sucre

Moudre des grains de millet (dans un moulin à café). Délayez au lait et cuire à feu doux, en tournant lentement. Sucrez selon votre goût.

Pilaf de millet au raisins

Ingrédients
300 g de millet dans un bol
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
l gros oignon
2 carottes
4 cm de rhizome de gingembre frais
2,5 cm de bâton de cannelle
2 bols de bouillon
sel et poivre
50g de raisins secs
50g d’amandes

Épluchez les oignons, hachez-les.
Grattez les carottes et coupez-les en petits cubes de 2 cm.
Épluchez le gingembre et mixez-le en purée.
Hachez les amandes en gros morceaux  à la moulinette électrique.
Faites griller le millet à sec dans une grande casserole, en remuant sans arrêt jusqu’à ce que les grains commencent
à éclater et à répandre une odeur de grillé. Retirez alors du feu et versez les grains dans un grand bol.
Faites, d’autre part, chauffer l’huile dans une cocotte pour y faire revenir l’oignon pendant 3 minutes. Ajoutez les carottes, le gingembre et le bâton de cannelle. Faites cuire en remuant encore quelques minutes.
Maintenant versez le millet et mélangez. Ajoutez le bouillon. Portez à ébullition, couvrez et faites cuire à feu très doux pendant 15 à 20 minutes. Toute le liquide doit avoir été absorbée et les grains doivent être tendres.
Ajoutez les raisins secs et les amandes, bien mélanger à la fourchette et laissez gonfler quelques minutes avec un torchon blanc plié en 4 sous le couvercle.
Servez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: