Jour continu en Norvège – étape 2

 15 et 16 juin: De Honningsvæg aux îles Vesterælen en voiture et en bateau

Honningsvæg

Honningsvæg

Après le trajet Tromsö – Cap Nord d’une traite, je n’ai pas eu envie de faire le même chemin dans l’autre sens vers le Sud, j’ai fait une halte à Honnigsvaeg, la ville la plus septentrionale de la Norvège où j’ai pris une place pour moi et ma voiture sur les palaces flottants des croisières Hurtigruten. Curieusement, le prix des croisières est exorbitant, mais si on utilise le bateau comme simple ferry d’un point à un autre, c’est économique par rapport au trajet en voiture. Ce qui est sûr, c’est qu’il ne faut pas faire la croisière Hurtigruten entière. Les escales de 30 minutes à 2 heures permettent tout juste de faire des photos et d’aller dans les boutiques de souvenirs. C’est assommant (tous ceux qui ont fait ces croisières d’une semaine ou plus, le disent), il n’y a pratiquement que des retraités et rien à faire à part lire. Les paysages sont beaux, mais bien moins variés que par la route ou en voilier dans les fjords.

Honningsvæg

En attendant le départ du gros ferry, je fais un tour de petit bateau autour des îles aux oiseaux. Les oiseaux sont si nombreux…et ne dorment jamais. C’est un orchestre permanent de cris. Les oiseaux se posent toujours au même endroit sur les rochers et les lignes de niveau sont soulignées de leurs festons de fientes. Malgré le mauvais temps, la mer est toujours aussi belle.

Les îles autour de Honningsvæg

Les îles autour de Honningsvæg

Honningsvæg

Honningsvæg

Honningsvæg, le paradis des oiseaux

Honningsvæg, le paradis des oiseaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hurtigruten : le paradis des retraités et des Allemands

hurtigtuten10

Départ de Honnigsvær

Départ de Honnigsvær

Une journée et une nuit sur ce paradis flottant : dose parfaite pour se reposer des kilomètres en voiture, pour voir un soleil de minuit à bord, se prélasser dans un jacuzzi pour fuir les passagers.

Départ de Honninsvæg le matin à 8 heures et arrivée à Harstad au nord des îles Vesterælen (la ville la plus moche et la plus ennuyeuse de tout le Nord norvégien) le lendemain matin vers 7 heures avec une escale à Tromsö qui me permet de  retourner boire de l’aquavit dans mon bar préféré.

Je dors pendant la journée et sors sur le pont pendant la nuit où il fait jour…

A l’arrivée, je fuis très vite Harstad pour Nyksund. Je privilégie toujours les haltes de « nuit » face à la mer au nord pour voir le soleil de minuit.

hurtigtuten14

Hurtigruten - 1 h du matin dans le jacuzzi

Hurtigruten – 1 h du matin dans le jacuzzi

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: