L’orge

épi d'orge © Secrets de plantes

épi d’orge © Secrets de plantes

L’orge, Hordeum vulgare, de la famille des Poaceae, est une plante céréalière, herbacée, annuelle. Les orges seraient originaires du massif montagneux de la Syrie méridionale et le prototype en serait Hordeum spontaneum dont auraient dérivé les races actuelles. Celles-ci sont différenciées en deux types, selon la structure de l’épi, Hordeum distichum, l’orge commune, à 2 rangées d’épillets et Hordeum hexastichum qui en compte six.

Sa tige est dressée, glabre, creuse, non rameuse et porte des feuilles alternes, longues, plates et larges, insérées sur des noeuds renflés. L’inflorescence est un épi aux épillets groupés par 2 ou 3. Le fruit ou « grain » est un caryopse ovoïde, généralement adhérent aux glumelles. Ces glumelles constituent une sorte d’enveloppe protectrice que l’on appelle « balle ». L’orge dépouillé de sa balle est l’orge mondé.
Aujourd’hui la culture de l’orge a une aire géographique très vaste, sous toutes les latitudes.

Usages

On peut, par un procédé mécanique, éliminer le péricarpe, ce qui donne l’orge perlé qui sert à la préparation des potages. Quant au malt, c’est l’orge employé en brasserie et qui a subi un début de germination. Les caryopses d’orge ont été torréfiés et broyés pour donner un succédané de café.
Nombreux sont en effet les usages alimentaires de l’orge, apprécié pour ses propriétés nourrissantes et rafraîchissantes. Il était ainsi la base d’une boisson fermentée très commune là où ne poussait pas la vigne, la cervoise, connue déjà à Babylone tandis que le malt est utilisé depuis longtemps à la fabrication de la bière et du whisky. L’orge perlé réduit en farine grossière constitue le gruau.
Sur le plan médicinal, l’orge était apprécié pour ses propriétés adoucissantes, émollientes et rafraîchissantes. L’eau de cuisson d’orge constituait la potion préliminiare pour toute médecine chez les hippocratiques. C’était la ptisanê des grecs. Hippocrate d’ailleurs tenait l’orge en si haute estime qu’il lui consacra un livre entier. Au Moyen-Age, la décoction d’orge était réputée, entre autres utilisations, pour « concilier le sommeil ». Plus tard l’eau d’orge additionnée de lait constitua la boisson des tuberculeux.
On emploie l’orge en décoction en cas de maladies aiguës ou inflammatoires, dans les maladies fébriles avec irritation, pour la phtisie, les néphrites, les cystites. Le malt est antiscorbutique, tonique, analeptique et il est préconisé contre le rhume tandis que la poudre de malt facilite la digestion des bouillies données aux nourrissons et malades.
En usage externe, la farine d’orge sert à la confection de cataplasmes résolutifs.

Composition chimique et usages actuels

La semence renferme :
– des glucides, particulièrement des osides (70 à 80 % d’amidon)
– des protides, notamment des protéines (hordéine) et des enzymes (amylase qui est un des composants de la « diastase officinale »)
– des lipides, principalement des triglycérides constitués d’acides gras
– des composés phénoliques : phénols (tocophérols)
– des alcaloïdes : hordénine et gramine
– de la vitamine B1 (thiamine)

Le malt est le grain d’orge ayant subi un début de germination et privé de la jeune plantule après dessiccation.
L’orge a des propriétés anti-asthéniques, stomachiques, expectorantes et diurétiques.
L’hordénine est utilisée comme anti-diarrhéique.

Usages alimentaires
L’orge a une valeur alimentaire incontestable, il est exclusivement destiné à la diététique (farine, produits de régime).
Le malt sert à la fabrication de la bière et du whisky.

Usages pharmaceutiques
L’orge se montre efficace pour soigner les diarrhées de l’adulte et de l’enfant.
Le malt facilite la digestion et il est préconisé contre le rhume et les affections catarrhales simples.

Usages cosmétiques
L’orge présente des propriétés hydratantes, restructurantes, tonifiantes et rafraîchissantes.

Folklore

champ d'orge © Secrets de plantes

champ d’orge © Secrets de plantes

L’orge est symbole de richesse et d’abondance et il a de nombreux usages rituels.
En Inde par exemple, on l’emploie lors des naissances, des noces, des funérailles.
Dans les rituels de guérison anglais, on fait un amidon d’orge qu’on laisse évaporer dans la chambre du malade avant de s’en servir pour tracer des formules sur les murs.
Des grains d’orge mis à gonfler une nuit sous la lune sont répandues dans les habitations pour chasser les influences négatives.

Recettes

pilaf d’orge aux champignons

Ingrédients pour 4 personnes
75g de beurre
2 oignons émincés
250g d’orge perlé
sel et poivre
1/2 cuillerée à café de graines d’aneth
ou 1/2 cuillerée à café de graines de céleri
un bon demi-litre de bouillon
250 g de champignons
paprika

Faites fondre la moitié du beurre dans une casserole à fond épais pour faire revenir les oignons.
Versez l’orge en tournant à la cuillère de bois pour qu’il s’imprégne de beurre. Ajoutez les graines et le bouillon froid. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.
Couvrez et cuisez au four préchauffé, environ une heure à température moyenne jusqu’à ce que l’orge ait absorbé le bouillon.
Entre-temps, coupez les champignons en 4 et faites-les revenir dans le reste de beurre.
Versez-les dans l’orge, mélangez, saupoudrez de paprika. Servez.

orge aux légumes

Ingrédients
900 g de poireaux
225 g de carottes
300 g d’orge perlé
700 g de pommes de terre à chair ferme
1 poivron rouge
2 oignons
6 cuillerées à soupe d’huile d’olive
75 cl d’eau
sel, poivre
persil ou cerfeuil ou coriandre frais

Nettoyez et lavez les légumes.Hachez les oignons. Coupez les poireaux en rondelles de 2 cm d’épaisseur et les carottes en bâtonnets de 3 cm. Coupez  le poivron    épépiné en petits cubes. Coupez les pommes de terre en cubes de 4 cm.
Faites revenir ces légumes dans une cocotte avec de l’huile. Salez, poivrez, couvrez et laissez à feu doux
5 minutes avant d’ajouter l’orge et l’eau. Bien mélanger.
Couvrez et faites cuire 40 minutes à feu doux.
Ajoutez les pommes de terre, au-dessus de l’orge, sans mélanger, couvrez et laissez cuire jusqu’à ce que les pommes de terre soient cuites.
Mélangez le tout et servez en ayant parsemé de pluches de persil, de cerfeuil ou de coriandre.
Le mélange céréales/féculent est un excellent accord nutritionnel, l’un permettant une meilleure absorption de l’autre ; il est traditionnel dans certains pays ayant une longue tradition végétarienne (Inde par exemple).

café d’orge

Torréfié c’est un ersatz sain et agréable du café qui fut largement employé durant les dernières guerres.
Pourquoi ne pas l’essayer ? c’est une décoction digestive et tonique.

crème d’orge

Rafraîchissante, elle faisait partie, il y a 60 ans, de la gamme des farines mises à la disposition des mères de famille pour nourrir leurs petits enfants selon des principes diététiques simples.
Plus anciennement les bouillies faisaient partie de la nourriture quotidienne des adultes.
Ingrédients
farine d’orge
lait
1 grain de sel
sucre selon

Délayez la farine à froid dans le lait. Chauffez en remuant. Laissez cuire une dizaine de minutes. Versez dans une assiette creuse.
Ajoutez du sucre et un peu de lait froid.
C’est très bon.

eau d’orge

Ingrédients
20g d’orge mondé
(ou 30 à 50g d’orge perlé)
1 litre d’eau

Faire macérer l’orge à l’eau froide puis portez à ébullition et laissez bouillonner à petit feu.

Un guérit-tout qui est la plus rafraîchissante des boissons, elle prépare au sommeil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: