Menthe aquatique

menthe aquatique © Secrets de plantes

menthe aquatique © Secrets de plantes

La menthe aquatique, ou menthe blanche, Mentha aquatica, de la famille des Lamiaceae, est commune dans toute l’Europe jusqu’à 1800 mètres d’altitude. On la rencontre aux bords des ruisseaux et des rivières, parfois même jusque dans l’eau. Elle affectionne les terrains régulièrement inondés.
Son odeur est agréablement piquante, rappelant celle des chewing-gums.
C’est une plante qui s’hybride très facilement avec d’autres espèces de menthes, donnant de multiples variétés.

La menthe aquatique est une plante vivace grâce à ses stolons. Sa tige d’abord rampante se redresse pour atteindre une hauteur qui varie entre 60 centimètres et 1 mètre. Cette tige est quadrangulaire et très rameuse. Les feuilles sont opposées, oblongues et plutôt crispées. Les fleurs sont regroupées à l’extrémité de la tige ; chacune est un petit tube violet ou rouge qui se termine par 4 ou 5 lobes. La présence de nectaires au niveau des pétales attire les insectes. Elle est fortement odorante.

Usages

La thérapeutique du moyen âge fait fréquemment appel aux diverses espèces de menthes.
C’était la plante fraîche qui était utilisée et parfois l’écorce de la racine. On pensait la menthe aphrodisiaque dans l’antiquité.
Au XVIe siècle, les menthes étaient considérées comme de véritables panacées.
Elles ont ensuite été graduellement réduites au rôle qui est aujourd’hui le leur : contrer les troubles digestifs et la nervosité.
Son contenu en flavonoïdes confère à la plante une activité cholagogue.
On lui reconnaît par ailleurs des vertus antispasmodiques, emménagogues et antitussives ; elle calme les nausées.

La plante fraîche contusée s’appliquait sur les engorgements laiteux et les points douloureux des rhumatismes, les contusions.
Des compresses étaient appliquées contre la névralgie faciale et s’en frictionner les gencives pouvait calmer les maux de dents.
Elle remplissait bien d’autres fonctions dans la vie quotidienne, empêchant le lait de cailler et préservant les pommes de terre de la pourriture lorsque ces dernières étaient frottées avec son suc frais. Des sachets de menthe et de lavande servaient également à parfumer le linge.
La menthe est légèrement analgésique, anti-prurigineuse et sudorifique si bien qu’elle est traditionnellement utilisée en usage externe, comme traitement adoucissant pour calmer les démangeaisons et les affections de la peau (crevasses, gerçures, écorchures) et contre les piqûres d’insecte.
Les tanins qu’elle renferme lui confèrent des propriétés astringentes et antiseptiques.
La menthe aquatique est réputée déodorante, rafraîchissante et purifiante.
On choisit dans les diverses variétés de menthes les plus beaux feuillages pour la décoration des jardins.

Composition chimique et usages actuels

La feuille contient :
– des composés phénoliques représentés par :
. des flavonoïdes dont certains aglycones sont lipophiles : flavones (apigénine, diosmétine, lutéoline) et flavanones (hespéridine)
. des tanins
– des triterpènes : saponines (acide oléanolique, acide ursolique)
– 0,3 à 0,4 % d’huile essentielle contenant des terpénoïdes : monoterpènes (cinéole, menthol, menthone, pulégone, carvone, menthofurane)
Son contenu en flavonoïdes confère à la plante une activité cholagogue. En usage externe, elle est légèrement analgésique, anti-prurigineuse et sudorifique.
On lui reconnaît par ailleurs des vertus antispasmodiques, emménagogues et antitussives.

Utilisations pharmaceutiques
La feuille de menthe aquatique, comme celle des autres menthes, stimule et facilite les sécrétions gastriques et les processus digestifs, atténue les spasmes et calme les nausées.
La menthe aquatique est traditionnellement utilisée comme traitement adoucissant pour calmer les démangeaisons et les affections de la peau (crevasses, gerçures, écorchures) et contre les piqûres d’insecte.
En friction sur la partie à traiter, l’huile essentielle de menthe aquatique a un effet relaxant.

Utilisations cosmétiques
Les tanins qu’elle renferme lui procurent des propriétés astringentes et antiseptiques. La menthe aquatique est réputée déodorante, rafraîchissante et purifiante. Elle est encore considérée comme adoucissante.
Les extraits de menthe aquatique trouvent une utilisation dans :
– des crèmes adoucissantes pour peaux sensibles et irritées
– des laits rafraîchissants pour le corps
– des crèmes astringentes pour peaux grasses ou mixtes
– des soins déodorants pour les pieds
– des produits antiseptiques pour l’hygiène bucco-dentaire
– des produits rafraîchissants pour la douche et le bain

Folklore

La menthe était bien connue des Anciens. D’après Ovide, le nom de la plante viendrait de Minthe, nom de la fille du roi Cocytus, transformée en une plante appelée « menthe » par la femme jalouse du dieu Pluton tombé amoureux d’elle.
Les jeunes filles en Grèce avaient coutume de tisser leur couronne de mariée avec des rameaux de menthe et de verveine en souvenir d’elle.
Comme toutes les menthes, la menthe aquatique est symbole de force, de paix, de protection et de guérison.

Recettes

infusion

Posologie
1 cuillerée à café de feuilles de menthe
1 tasse à thé d’eau bouillante
Laissez infuser 2 minutes et savourez cet autre goût de menthe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: