Points de vue sur la démocratie

Barricade à Paris en 1848

Barricade à Paris en 1848

En cette période de gilets jaunes qui ne veulent ni porte-parole, ni représentants, un petit retour sur l’histoire est intéressant. De quelles visions de la démocratie êtes-vous le ou la plus proche?

celle du très catholique Marc Sangnier

« Jésus seul a fondé, lui seul maintient le principe démocratique. » Sangnier voit dans la démocratie le système politique qui suppose, pour être efficace, la pleine responsabilité des citoyens et la pratique de vertus qui sont chrétiennes. Il se consacre à cet apostolat social : rapprocher le favorisé et le démuni par l’entraide et le développement de l’éducation.

– celle de l’écrivain Eugène Le Roy
Défenseur de la cause paysanne, dénonçant les grands propriétaires, la   modernisation, il prônait la  démocratie des petits propriétaires.

– celle du britannique William Ewart Gladstone

Il impose le concours pour accéder à la fonction publique et en 1872, il fait adopter le vote secret avec isoloir, une mesure symbolique d’une vaste portée. Après 1880, il étend à tous les citoyens, chefs de famille, le droit de vote que la loi de 1867 réservait à ceux qui habitaient en ville.

– celle de l’historien Charles Alexis Clérel de Tocqueville
« Messieurs, nous nous endormons sur un volcan ! »

– celle de Victor Hugo
« sous la pression de la multitude, dans l’éblouissement et la terreur de leur triomphe qui les débordait, ils décrètent la République, sans savoir qu’ils faisaient une si grande chose »

– Celle de Pierre de Fredi baron de Coubertin
Jeune bourgeois conquérant et républicain, il rêve de forger le caractère des futurs chefs de la démocratie libérale

– Celle de l’écrivain allemand Thomas Mann
Ardent propagandiste de la démocratie au cours de la Seconde Guerre mondiale,il essaie de concilier humanisme et sentiment de la décadence.

– Celle de Rosa Luxemburg, socialiste révolutionnaire allemande
Redécouverte par le mouvement gauchiste des années 1968 qui, non sans schématiser, reconnaît volontiers en elle un précurseur en raison de ses critiques à l’égard du parti centralisé et sa confiance dans la spontanéité révolutionnaire des masses.

– Celle de Siegfried Giedion
En démocratie, il ne peut pas y avoir de classe privée de ses droits civiques, de sexe privilégié.

– Celle des libres Penseurs (Anatole France par ex)
Repousser les dogmes, , affirmer sa foi en la République, et placer au-dessus de tout la démocratie et le progrès la science.

Celle d’Ernest Renan qui constate d’échec de la démocratie pure et du suffrage universel.

– Celle des anarchistes

Celle de Lassalle

– Celle des communards

Post navigation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: