conte pour enfant

Le Sultan avait trop chaud – chap 97

Deux ans plus tard que les lunes qui avaient assisté aux faits qui viennent d’être racontés, le sultan entra dans une colère terrible (pourtant, ce jour-là, il ne faisait pas vraiment chaud). Il venait d’apprendre par ses courriers qu’un mystérieux…

Le sultan avait trop chaud – chap 96

Julien se remit vite au travail. Il voulait faire avancer les choses pour aboutir plus vite et rejoindre celle qu’il aimait à Ispahan. Une seconde, il envia Razi qui retournait et qui verrait Azaïra dans une huitaine de jours, puis…

Le Sultan avait trop chaud – chap 95

Quand Julien eut fini de parler sans arrêt avec Razi, la nuit était fort avancée. Les deux amis avaient une affection commune qui les liaient d’autorité : ils pouvaient parler d’Azaïra sans discontinuer à travers les nuits et les jours.…

Le Sultan avait trop chaud – chap 94

Quelques instants avant que je quitte Ispahan, dit Razi, tandis que je disais au revoir à Azaïra, notre belle princesse,  elle m’a jeté un regard plein de larmes et m’a dit : – Razi, tu pars pour Yezd. Ne me…

Le Sultan avait trop chaud – chap 93

Julien était activement recherché par les gardes. Des estafettes avaient été envoyées dans les confins du pays pour donner le signalement des architectes qui n’avaient pas remis leur copie, mais ceux-là couraient peu de danger. En revanche Julien était devenu…

Le Sultan avait trop chaud – chap 92

A Yezd, la rivière souterraine qui traverse la ville communique avec une grande pièce d’eau située en bordure des fortifications. Une quantité prodigieuse de poissons y habitaient contents d’être nourris par ce que leur   jetaient les passants. Les pêcheurs s’y…

Le Sultan avait trop chaud – chap 91

Droit comme un I, dans la nuit froide, Julien chevauchait vers Yezd, au rythme tranquille de son petit cheval arabe. Il trottinait dans sa tête les pensées du poète : – O voyageur dans le désert! Tu voyages en oubliant…

Le Sultan avait trop chaud – chap 90

Julien devait s’enfuir. C’était impératif, puisqu’il n’y avait pas moyen de gagner le concours normalement, il fallait réaliser un palais conforme aux plans de Shamir qui agréerait sans nul doute le sultan; ce serait un atout incontournable. Comme il l’avait…

Le Sultan avait trop chaud – chap 89

Quand le vizir comprit qu’il fallait s’exécuter, il essaya de s’insurger, alléguant un changement arbitraire et inique du règlement dirigé contre le lauréat, puis il menaça. Sans rien obtenir, même pas une colère du sultan. Au vu de cette dernière…

Le Sultan avait trop chaud – chap 88

Après une pause, le sultan fit rendre à chaque architecte son projet en vérifiant bien que chacun récupérait bien le sien. Puis à la suite de cette opération, l’architecte était ramené sous bonne garde dans sa cellule. Ce soir-là, une…