au fil de…

des écrits, encore des écrits…

Les malheurs de Sophie

Le bonheur d’écriture, connais pas. J’ai toujours enfilé les mots laborieusement, je ne termine pas mes phrases lorsque je parle, je préfère remplacer les termes exacts par une gestuelle ou une attitude. Dès que j’essaie de préciser ma pensée, la…