Le riz dans le Guizhou

culture du riz - Guizhou

culture du riz – Guizhou

rizières - Guizhou

rizières – Guizhou

Même si le gouvernement chinois cherche à développer la pomme de terre, moins gourmande en eau que le riz, le riz reste la base du repas chinois. Les patates font effectivement leur apparition sous forme de nouilles de patates, frites cuites vapeur ou autre.

Mais dans le Guizhou, ce n’est pas l’eau qui manque, la culture du riz est donc omniprésente.

En Norvège, je rencontrais des séchoirs à morue, ici ce sont des séchoirs à riz.

séchoir à riz - Guizhou

séchoir à riz – Guizhou

séchoir à riz - village Dong

séchoir à riz – village Dong

chaume de riz

chaume de riz

Dans les champs, on trouve de savants empilement de chaume de riz qui serviront ensuite d’engrais, de nourriture pour les animaux et apparemment aussi de teinture jaune mais je n’ai pas eu la confirmation.

récolte du riz - village Dong

récolte du riz – village Dong

La beauté de l’éphémère

épiphillum

épiphillum oxypetalum

J’ai chez moi une Epiphyllum oxypetalum, l’Épiphyllum à larges feuilles. On voit poindre la petite excroissance qui va donner naissance à la fleur, on guette son développement jusqu’au moment où on sent bien qu’elle va s’ouvrir. Il faut attendre encore le lendemain…et à 23 heures on la voit s’épanouir. Le lendemain matin, si on se lève vers sept heures du matin, on la voit se fermer, puis le soir elle est morte…pas vraiment, elle reste encore quelques jours affaissée, fermée mais la tige ne s’est toujours pas détachée.

J’ai l’impression, chaque fois que cette plante m’offre une fleur d’assister en raccourci  à notre vie sur Terre, si fragile, si belle et si éphémère comparée au temps de l’univers.

Avez-vous conscience que vous êtes une fourmi dans l’univers, une fourmi dans l’espace-temps et qu’il y a sûrement d’autres être pensants dans l’univers que nous ne rencontrerons jamais? Dans l’espace-temps, notre existence se limite à un epsilon d’espace et un epsilon prime de temps. Nous sommes un point dans l’espace-temps qui apparaît et disparaît. À l’échelle de l’univers et à l’échelle du temps de l’univers, 15 milliards d’années que sommes nous, même en comptant les 1000 ans environ d’existence posthume?

Faites la liste des personnes antérieures au XXe siècle que vous « connaissez », c’est à dire dont vous connaissez bien la vie et l’oeuvre.

épiphillum prête à s'ouvrir

épiphillum prête à s’ouvrir

épiphillum fanée

épiphillum fanée

Renouée des oiseaux

Renouée des oiseaux © Secrets de plantes

Renouée des oiseaux © Secrets de plantes

La renouée des oiseaux, traînasse, herbe aux cent noeuds, langue de passereau, Polygonum aviculare  de la famille des Polygonaceae est une plante herbacée annuelle que l’on trouve très communément sur tout le globe. Elle croît dans les lieux cultivés ou incultes, là où elle est foulée aux pieds, sur les chemins, dans les pelouses maigres, entre les pavés, sur les graviers des cours, dans les décombres ou dans les champs, jusqu’à une altitude de 2300 m. C’est une plante glabre ou pubérulente de 10 à 80 cm, à tige grêle, étalée diffuse ou dressée, striée, plus ou moins feuillée jusqu’au sommet. Les feuilles sont alternes, ovales, elliptiques ou lancéolées, planes, finement veinées en dessous, à gaine scarieuse et lacérée au sommet, striée d’environ 6 nervures. De mai à novembre apparaissent des fleurs minuscules par 1 à 4, subsessiles à l’aisselle des feuilles, bisexuées. Le fruit mesure de 2 à 2,5 mm ; il est trigone, légèrement strié, brun, de terne à vaguement luisant, dépassant à peine ou pas le périanthe.