La peau de banane…et le reste

Bananier © Secrets de Plantes
Bananier © Secrets de Plantes

Botanique

Le bananier ou Musa sapientium de la famille des Musaceae, est une plante herbacée arborescente vivace, originaire d’Asie méridionale, qui pousse, sur des sols riches et profonds, là où la température ambiante se maintient entre 15 et 25°C.

La tige, formée par les pétioles engainants des feuilles, est de couleur rouge foncé, elle peut atteindre 5 à 7 mètres de haut.
Les limbes des feuilles sont très grands – 2 mètres à 3 mètres de longueur – c’est l’ensemble de ces feuilles qui forment le tronc du bananier.

Au milieu du panache constitué par les feuilles, dont le limbe se déchire aisément dans la partie supérieure, s’élève la hampe florale, robuste, sorte d’épi recourbé qui porte le nom de régime. Cet épi est formé de bractées membraneuse brun rougeâtre, ou violette, à l’aisselle desquelles se développe une rangée de fleurs sessiles zygomorphes, les mâles au sommet et les femelles vers la base, la partie moyenne portant des fleurs hermaphrodites. Le fruit est une baie dépourvue de graines, il a une forme arquée et s’allonge considérablement. Un régime peut contenir jusqu’à 250 bananes et peser 30 kilogrammes.

La formation des fruits entraine la mort de l’individu, la survivance est assurée par des rejets qui apparaissent à la base.

Composition chimique et usages actuels

Le fruit renferme :
– des glucides : oses et osides (amidon)
– des protides
– des lipides
– des matières minérales : chrome, fer, magnésium, phosphore, potassium
– des acides organiques : acide ascorbique (vitamine C)
– des acides phénoliques : des phénols (tocophérols)
– des terpénoïdes : monoterpènes dont l’acétate d’amyle qui donne au fruit son arôme.

– des vitamines B

La banane a des propriétés fortifiantes.

Usages

Les fruits sont consommés crus la plupart du temps. On les utilise également dans certains produits pharmaceutiques en tant qu’arôme.
En cosmétique, les extraits de banane, riches en oligo-éléments, sont utilisés pour leurs propriétés régénérantes et reminéralisantes.
Ils entrent dans la préparation de produits tels que :
– produits de soin pour le corps et les mains
– crèmes régénérantes pour peaux abîmées, fatiguées et ternes, stressées et matures
– crèmes nourrissantes pour peaux normales
– crèmes pour le contour des yeux

Usages

La peau de banane, fumez-la si vous voulez, mais ne la jetez pas par terre!

Son utilisation médicinale est très variée et toutes les parties de la plante sont utilisées.
Le fruit cru calme la soif et lubrifie l’intestin : il a la réputation d’éliminer les toxines de l’alcool avec une action légèrement laxative.
La tige traiterait l’hypertension.
Les feuilles fraîches de bananier appliquées en cataplasme, serviraient à soigner les abcès.

Enfin, aux USA, la peau de banane était fumée par les noirs de Harlem pour ses propriétés psychotropes.

L’usage alimentaire en est très répandu, fruit consommé dans le monde entier, il entre dans la composition de toutes sortes  de préparations alimentaires. La banane est le premier fruit donné aux petits enfants lors du sevrage.

Folklore

Bananier

Bananier

Le nom Musa vient de l’arabe Mouz ou mauroz. Mais il existe plusieurs noms sanscrits en Inde d’où le bananier est originaire, les arabes en ont d’ailleurs parlé comme de l’arbre remarquable de Inde.
Mais la diversité des noms donnés aux variétés de bananiers dans différentes langues asiatiques témoigne de l’existence des bananes aussi bien en Inde, en Chine que dans l’archipel indien depuis une époque estimée au moins à 4 000 ans alors que sa culture en Amérique ne remonte qu’à 300 ans seulement. On la cultive au Brésil et les meilleures pousseraient aux Antilles.
En Inde on dit que les sages se reposent sous son ombrage et en mangent les fruits, de là son nom “d’arbre des sages”. Les moines bouddhistes sont autorisés à boire un breuvage à base de pulpe de banane et de miel.
En Inde on en fait des guirlandes pour décorer les maisons et les statues des divinités : décor des grandes fêtes rituelles, les feuilles de bananier et ses énormes régimes décorent les rues, les façades des bâtiments officiels, on en fait même des arcs de triomphe qui enjambent les boulevards.
Dans l’ancien code tabou hawaïen, où la banane occupait une place primordiale, un code très compliqué régissait sévèrement l’utilisation et la consommation des bananes. Ainsi à certaines périodes de l’année les bananes étaient-elles interdites aux femmes sous peine de mort : code qui dura jusqu’en 1819.
De ce lien avec les puissances créatrices dérivent les pouvoirs de fécondité, de puissance créatrice, et de prospérité matérielle qu’on lui attribue.
En magie, l’arbre et ses fruits, sont utilisés pour féconder et combattre l’impuissance masculine ; aux Antilles, se marier sous le feuillage d’un bananier est un mauvais présage pour la femme : elle sera mauvaise épouse et mauvaise mère. Au Brésil on emploie la peau de banane pour une magie érotique. En Afrique, avec les fleurs, on fait des amulettes qui apportent argent et prospérité.

Recettes

banane contre constipation

Pour prévenir les hémorroïdes et la constipation il faut manger, tous les matins à jeun, 1 à 5 bananes mûres crues.

Bananes contre les verrues

Ingrédients
1 banane
sel

Pour faire disparaître les verrues, il faut cuire au four de la peau de banane sèche, la moudre avec du sel et frotter les verrues deux fois par jour pendant une semaine.

bananes flambées au fromage blanc

Ingrédients pour 6 personnes
300g de fromage blanc battu
6 bananes mures
beurre
sucre vanillé
rhum

D’une part préparez un fromage blanc battu en le sucrant légèrement au sucre vanillé. D’autre part faites revenir très doucement – et en couvrant – les bananes entières dans le beurre.
Chaque convive a devant lui une petite assiette garnie de formage blanc sucré à la vanille.
Chauffez du rhum sur le gaz dans une cuillère à soupe : il va s’enflammer tout seul, arrosez-en les bananes et portez-les à table toutes flambantes.
Servez une banane par assiette directement sur le fromage.

Le contraste chaud froid est une réussite.

marmelade de bananes

Ingrédients
bananes mures
sucre roux
1 orange
1 citron
rhum
vanille

Mélangez tronçons de bananes, jus d’agrumes et sucre toute une nuit dans une terrine. Le lendemain faites chauffer le tout doucement dans la bassine à confitures avec la vanille écrasée. Faites cuire en remuant pendant 20 minutes. Ajoutez un trait de rhum quelques minutes avant la fin de la cuisson. Mettez en pots.

Excellente préparation à ne pas laisser à portée des gourmands!

banana bread

Ingrédients
230g de sucre en poudre
125g de beurre
5 bananes mûres
225g de farine
2 oeufs
65g de noix hachées
1 pincée de sel
1 cuillerée à café de bicarbonate de soude

Travaillez dans une terrine le beurre et le sucre : ajoutez-leur les oeufs bien battus en omelette. Mélangez soigneusement. D’autre part écrasez à la fourchette les bananes pour les travailler avec la farine tamisée, la levure, le bicarbonate et le sel.
Mélangez les 2 pâtes et terminez avec les noix. Ayez une pâte bien lisse.
Beurrez un moule à cake d’environ 22cm de long.
faites cuire à four moyen pendant une heure  ou plus : une lame de couteau doit en ressortir sèche.
Démoulez et laissez refroidir.

C’est un excellent et très classique gâteau américain.

2 comments for “La peau de banane…et le reste

  1. deleu monique
    18 mars 2012 at 8:43

    la peau de banane peut elle s’appliquer comme anti rides?

  2. 18 mars 2012 at 16:52

    A ma connaissance, telle quelle, non. Les extraits de banane entre dans la composition de produits de soin pour le corps et les mains
    (crèmes régénérantes pour peaux abîmées, fatiguées et ternes, stressées et matures), mais pas la peau de banane.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: