l’érysimum, plante des orateurs et des chanteurs

érysimum

érysimum © Secrets de plantes

Botanique

L’érysimum, ou encore barbarée, vélar, herbe aux chantres, Sisymbrium officinale, de la famille des Brassicaceae, est une plante annuelle ou bisannuelle, velue, dressée, à rameaux étalés. La tige raide et dure de 30 à 60 cm de haut étend presque à angle droit des rameaux.
Les feuilles sont divisées en une seule fois en lobes larges, irréguliers et inégaux.

Les fleurs, minuscules, sont jaune pâle et réunies en grappes. Elles apparaissent de juin à octobre.
Le fruit est un silique de 2 cm de longueur appliqué contre la tige.

L’érysimum est répandu dans toute l’Europe, la plus grande partie de l’Asie et dans toutes les régions tempérées. Elle se rencontre au bord des chemins, dans les cours des villages, les terrains vagues et les décombres.

Usages

Dioscoride considérait l’érysimum comme très efficace contre les catarrhes pulmonaires, les toux purulentes, l’ictère et les poisons.
Matthiole (1554) en utilisait les graines contre les pertes séminales et la donnait dans du vin pour expulser les calculs rénaux.
L’action bienfaisante de l’érysimum sur le larynx et le pharynx a été reconnue par Cazin en 1854, par Saintignon en 1908 et par divers autres, elle a été ensuite confirmée par le Dr H. Leclerc.

Une fois séchée, elle ne garde pas ses propriétés, aussi vaut-il mieux , à la ville ou hors saison, l’employer sous des formes galéniques respectant son action, tels sirop et boules de gomme qui, sont actuellement vendus en pharmacie pour lutter avec un succès jamais démenti contre les enrouements  et les pertes de voix. Demandez à voter pharmacien des pastilles avec érysimum.

Usages actuels

La plante renferme des glucides notamment des osides (mucilages et pectine) et des traces d’huile essentielle contenant des dérivés soufrés

L’érysimum possède des propriétés anti-inflammatoires et antispasmodiques.

On lui attribue également des activités antitussives et expectorantes.

On lui reconnaît par ailleurs des vertus diurétiques.

Les extraits d’erysimum sont adoucissants, astringents et hydratants.

En pharmacie, l’erysimum est traditionnellement utilisé dans le traitement de la toux, au cours des affections bronchiques aiguës bénignes, lors des affections de la cavité buccale ou de l’oropharynx (enrouements et maux de gorge).

En cosmétique, on les recommande dans :

– des produits capillaires pour cheveux gras

– des laits hydratants pour le corps

– des crèmes adoucissantes pour les mains

– des produits de soin du visage pour les peaux sèches, mixtes et grasses, mais également pour les peaux sensibles.

Folklore

erysimum

erysimum © Secrets de plantes

“Sisymbrium” vient du grec “sisymbrion”, ancien nom d’un cresson.

Les preuves indubitables de ses succès en médecine datent de la Renaissance, sous la plume de Jacques Dalechamps, témoin élogieux de son confrère de Montpellier, Guillaume Rondelet, qui avait rendu, grâce à l’érysimum, sa voix d’ange à l’enfant de choeur : ainsi, au XVIIe. siècle, Racine lui-même conseille ce remède à Boileau qui s’était plaint d’être aphone en lui racontant le succès quasi miraculeux de cette herbe utilisée pour traiter la perte de voix d’un petit chanteur, aphone depuis 6 mois, qui devait chanter en solo devant le Roi à Notre Dame de Paris. Depuis, l’érysimum s’appelle l’”herbe au chantre”, elle est devenue la plante des orateurs, des comédiens et des chanteurs.

Recettes

baume contre les coupures

Faire macérer les feuilles dans l’huile d’olive pour obtenir un excellent baume contre les coupures.

Salade

L’érysimum remplace avantageusement le cresson ou la roquette en salade. Elle est économique et antiscorbutique

25 comments for “l’érysimum, plante des orateurs et des chanteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: