Traverser la crise sans souffrir

Tête de sanglier

Tête de sanglier

Economiser sans souffrir

Pour traverser la crise qui s’annonce, faites la liste de tout ce sur quoi vous pouvez économiser sans souffrir.

Vous verrez que vous pouvez beaucoup économiser:

Sur le coiffeur en vous coupant vous-même les cheveux, en servant de cobaye dans les écoles de coiffures (expérience intéressante) ou tout simplement en cherchant un coiffeur qui coupe bien et moins cher (mais oui, ça existe).

Sur la nourriture : mangez moitié moins de viande, vous vous porterez mieux, arrêtez d’acheter des gâteaux au supermarché, etc. On peut manger plus équilibré, moins et ainsi se porter mieux et dépenser moins.

Vous n’êtes pas obligé de manger quelques sangliers par jour comme Obélix!

– Sur les cadeaux : quand on a beaucoup de bons amis et une grande famille, les anniversaires et Noël coûtent une fortune. En période de crise, fabriquez vous-même les cadeaux : offrez votre amour, c’est à dire votre temps au lieu d’offrir du tout fait qui sera revendu sur internet!

Vous pouvez aussi tricoter des jouets, faire des poupées en chiffon, des trains avec des boites de conserve, etc.

horloge faite avec un potimarron © Secrets de plantes

horloge faite avec un potimarron © Secrets de plantes

Rien qu’avec les plantes, vous pouvez offrir de jolis jouets.

Vous pouvez faire des sifflets avec des noyaux d’abricot, des petits cochons avec les fruits de l’églantier, des bougies avec les peaux d’orange, des colliers de marrons ou de graines de kukui, etc.

Animaux insolites:

Un insecte fait de feuilles de noisetier, une chouette pomme de pin, des petits cochons en fruit d’églantier, les formes infinies de la nature offrent la possibilité de création d’un bestiaire imaginaire.

 

© Secrets de plantes

© Secrets de plantes

© Secrets de plantes

© Secrets de plantes

 

Croyez-en ma longue pratique, ces jouets les amusent plus que les jouets qui viennent de joué-club dont vous connaissez peut-être la publicité scandaleuse: “vos enfants ont besoin d’amour et de joué-club”!

Vos abonnements téléphone et TV

téléphone

Le téléphone d’Ader – CNAM, l’Album

Nous dépensons environ 3% de nos revenus en télécommunications contre 0,8% pour l’eau potable que nous consommons. L’eau est vitale, la communication fait de nous des êtres sociaux, mais n’est pas biologiquement vitale.

Essayez, pendant quelque temps de réduire votre budget télécom pour qu’il soit inférieur à votre budget eau.

vous pouvez sûrement trouver moins cher et être moins accro: attendez qu’on vous appelle!

Vous allez répliquer, mais justement pendant le confinement, heureusement qu’on avait nos portables!

Personnellement au bout de deux jours de confinement, lorsque j’ai compris que tous les appels téléphoniques étaient du ressassage psychotique de la situation, j’ai mis mon téléphone en mode avion pendant toute la durée du confinement. Je ne regardais mes mails qu’une fois par jour le soir et ne répondais qu’aux mails de travail ou d’amis inquiets à qui j’écrivais laconiquement : Tout est OK, tout va bien.

Faites travailler votre imagination pour économiser, ce qui vous permettra de traverser la crise sans douleur et de dépenser plus sur ce qui vous tient à coeur et vous apporte du plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: